Célébration de la fin de l’examen à Boké : une candidate noyée…

Djara Condé, enseignant qui a surveillé la candidate

Les faits se produits ce lundi, 02 août 2021, aux environs de 13 heures. M’mah Hawa Bangoura, élève à ‘’l’école du Centre de Boké’’ et candidate au Certificat d’études élémentaires (communément appelé examen d’entrée en 7ème Année), est allée se baigner au marigot ‘’Moussoulanya’’ pour célébrer la fin de cet examen. Malheureusement, elle s’est noyée dans ce cours d’eau situé dans le centre-ville de Boké. Jusqu’à présent (18 heures30’) elle n’a pas été retrouvée. Et, plus le temps passe, les chances de la remonter vivante de ce marigot s’amenuisent.

Selon des informations a confiées à Guineematin.com, c’est après la dernière épreuve du Certificat d’études élémentaires que M’mah Hawa Bangoura et ses amies, toutes joyeuses, se sont rendues à Moussoulanya. Elles voulaient célébrer ensemble ce début des vacances (en attendant les résultats de l’examen). Malheureusement, depuis qu’elle a plongé dans l’eau aux environs de 13 heures, M’mah Hawa Bangoura n’a pas refait surface. Elle s’est noyée. Et, les recherches en cours n’ont pas encore permis de la retrouver.

Abdourahmane Bah, commandant de l’unité de la protection civile

« Mon service a été alerté qu’une fille s’est noyée au marigot MOUSSOULANYA. Je suis directement venu avec une équipe. On est venu avec des plongeurs qui sont descendus dans l’eau à partir de là où la fille a plongé. On a fouillé jusqu’au niveau de la rencontre des deux fleuves ; mais, jusqu’à présent, on n’a pas vu la fille. Mais, les recherches continuent encore », a indiqué Abdourahmane Bah, le commandant de l’unité de la protection civile.

Saïkou Yaya Diallo, camarade de classe de M’mah Hawa

Bouleversé et chagriné, Saïkou Yaya Diallo, camarade de classe de M’mah Hawa a du mal à croire à ce vient d’arriver. Il prie de toutes ses forces pour qu’on retrouve son amie sauve ; mais, plus le temps passe, son espoir de la retrouver vivante se rétrécit. D’ailleurs, il présente ses condoléances à la famille de M’mah Hawa Bangoura.

« Elle est venue d’une autre école au début de l’année et nous a trouvé dans notre école à  Boké centre. Je suis vraiment triste ; car, elle (M’mah Hawa) était très sage, admirable et très consciente. Elle avait un très bon comportement. Je présente mes condoléances à toute sa famille et à tous mes amis de classe », dit-il avec plein d’émotions.

De Boké, N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel : 628-98-49-38

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS