Télimélé : « les frais de transport vont augmenter », répond le syndicat des transporteurs

Le syndicat des transporteurs de Télimélé n’est pas d’accord avec le gouvernement qui, après avoir augmenté le prix du carburant, annonce que les frais de transport ne doivent pas être revus à la hausse. Rencontrés par un journaliste de Guineematin.com, ce mercredi 4 août 2021, les responsables de ce syndicat ont laissé entendre que ce que les autorités guinéennes leur demandent n’est pas faisable. Pour eux, il est impossible d’augmenter le prix du carburant et dire que les frais de transport ne doivent pas augmenter.

Jusque-là vendu à 9.000 francs, le litre d’essence passe désormais à 11.000 francs guinéens à la pompe. Cette hausse du prix du carburant a été annoncée hier soir par le gouvernement guinéen. Mais avant d’annoncer cette décision, les autorités guinéennes ont rencontré les responsables des syndicats des transporteurs pour leur demander de ne pas augmenter les frais de transport. Une demande aussitôt rejetée par les responsables des transporteurs de Télimélé, qui la trouvent impossible à appliquer.

Boubacar Bah, chef de ligne adjoint Télimélé- Conakry

« Il faut que les frais de transport augmentent. Ce n’est pas nous qui allons augmenter, c’est la hausse du prix du carburant qui va augmenter le prix du transport. Pour le moment, nous attendons la décision de nos chefs, ce sont eux qui doivent fixer le prix du transport. Mais il faut que les gens sachent que quand le prix du carburant augmente, les frais de transport et les prix des denrées vont obligatoirement augmenter, il n’y aucun là-dessus », a réagi maître Boubacar Bah, responsable adjoint de la ligne Télimélé-Conakry.

Alpha Alimou Diallo « Jaffar », secrétaire général du syndicat des transports de Télimélé

Abondant dans le même sens, Alpha Alimou Diallo « Jaffar », secrétaire général du syndicat des transports de Télimélé, indique qu’il est impossible de maintenir en l’état les frais de transport. « L’augmentation du prix du carburant entraîne automatiquement l’augmentation des tous les prix : le transport, les denrées alimentaires… C’était déjà cher et ça va être plus cher encore. Aujourd’hui, les tarifs de transport ne vont pas changer. Mais à partir de demain certainement, ça va augmenter. Ce n’est pas notre souhait, mais on est obligés de le faire », a dit le syndicaliste.

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel. 621686148

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS