Ce drame s’est produit dans la nuit du lundi au mardi, 10 août 2021, dans la commune rurale de Thianguel Bori (Lélouma). Un homme et sa nièce sont morts par asphyxie dans le secteur Fougoun, relevant du district du centre. C’est la fumée qui s’est dégagée d’un fourneau déposé dans leur chambre qui a causé la mort de ces deux personnes, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Labé.

Mouctar Seintou Bah, maire de la commune rurale de Thianguel Bori

Amadou Dian Koulibaly, maçon, et sa nièce Mariama Diallo, âgée de 8 ans, sont les deux victimes. Selon Mouctar Seintou Bah, le maire de la commune rurale de Thianguel Bori, tout est parti d’un problème de santé constaté chez la petite fille. « Selon nos informations, avant hier lundi, Amadou Dian était sur un chantier où il travaillait, à Manda Saran, c’est là-bas qu’il a appris que sa nièce, dont il est le tuteur, était souffrante.

Il est revenu sous la pluie et a décidé d’attendre le lendemain matin pour l’emmener au poste de santé, comme il faisait tard. Et comme il a vu qu’il y avait de la fraîcheur et que sa nièce était malade, il a jugé nécessaire d’allumer du feu dans un fourneau qu’il a déposé dans la maison. Il a fermé la porte et les fenêtres de la maison, et ils se sont endormis.

Et, selon les enquêtes menées par les services de sécurité et les agents de santé de Lélouma, c’est la fumée qui les a asphyxiés et ils sont morts suite à cela. Après tous les examens effectués sur les deux corps, aucun autre problème n’a été détecté, donc la seule cause de ces morts est l’asphyxie causée par le gaz dégagé par le charbon », a laissé entendre le maire de Thianguel Bori.

Les deux victimes ont été inhumées dans l’après-midi d’hier, mardi, dans le secteur Fougoun, où elles habitaient.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin