« Il faut que pour une fois le président Alpha Condé honore ses promesses. Il n’a pas été enchaîné ni frappé pour nous faire des promesses. Maintenant, il (Alpha Condé) nous jette. Nous allons manifester jusqu’à nouvel ordre »

Les jeunes de Suiguirikoura1 (un quartier de la commune urbaine de Siguiri) sont en colère. Et, depuis 7 heures ce jeudi, 12 août 2021, ils sont dans la rue pour se faire entendre. Ils réclament la reprise du pavage des routes de leur quartier. Et, c’est à travers des barricades des principales voiries de la ville de Siguiri qu’ils ont tenu à attirer l’attention des autorités sur leur préoccupation, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant à Siguiri.

Selon nos informations, les travaux de pavage des voiries du quartier Siguirikoura1 sont arrêtés depuis 3 ans. Et, les multiples alertes des habitants dudit quartier (notamment les jeunes) n’ont rien changé à la situation. C’est pourquoi, en dépit des doléances faites par les autorités, les jeunes du quartier ont envahi les principales altères de la ville de Siguiri pour manifester leur ras-le-bol. Ils ont érigé des barricades sur la chaussée pour empêcher des engins (véhicules, motos,…) d’y circuler.

Pour l’heure (14 heures 30’), il n’y a eu aucune intervention des forces l’ordre pour rétablir la circulation. Et, les jeunes ne comptent pas démordre avant d’obtenir gain de cause. Ils règnent en maitre sur la route qui mène à Bouré-gare (en provenance de la Colline). Egalement, la route qui quitte la centrale électrique au quartier énergie jusqu’au siège de la radio rurale et la route qui mène à la gare routière Pombada (via le quartier Siguirikoura1) sont toutes barricadées.

« A chaque fois qu’on demande de sortir, c’est l’une des autorités qui nous s’appelle pour nous plaider pour surseoir à la manifestation. Ils nous disent qu’ils sont en train de travailler pour la reprise. Tout dernièrement, c’est le Sotikémö (le patriarche) qui nous a dit qu’il va à Conakry pour voir le président. Aujourd’hui, nous avons compris qu’ils nous mentent et c’est ça la vérité. Nous avons sorti ce matin pour manifester. Et, l’heure  n’est plus à la négociation, mais au travail. Il faut que pour une seule fois le président honneur ses promesses. Il n’a pas été enchaîné ni frappé. Il est venu creuser des trous partout qu’il appelle caniveau, comme il voulait sa réélection. Maintenant, il (Alpha Condé) nous jette. Et, nous allons manifester jusqu’à nouvel ordre », a martelé Mamadi Keïta, un des manifestants.

A noter que contrairement à la circulation (qui est fortement paralysée), les commerces fonctionnent comme d’habitude de la ville.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin