C’est un aveu d’impuissant que le maire de Kankan a fait dans un entretien qu’il a accordé au correspondant de Guineematin.com dans la ville. Mory Colofon Diakité a laissé entendre que la commune n’a pas les moyens matériels nécessaires pour assainir la ville. Selon lui, les trois camions bennes dont dispose la mairie sont vieux de près de trois décennies, et une seule est aujourd’hui fonctionnelle.

« Aujourd’hui, on a vraiment des problèmes, parce qu’on n’a pas de bennes pour ramasser les ordures. Les trois bennes dont dispose la commune, sont là depuis 26 ans, elles sont amorties. On a tellement dépensé de l’argent pour les réparer qu’on n’en peut plus. Parce que quand on répare une panne le matin, on nous signale une autre le soir. On est fatigués. Parmi ces trois bennes, il n’y a qu’une seule qui est encore en activité, les deux autres sont garées dans la cour de la commune », a déclaré Mory Colofon Diakité.

Mory Colofon Diakité, maire de Kankan

Face à ce manque d’équipements, l’autorité communale indique que son équipe est obligée parfois de louer des camions bennes pour ramasser les ordures dans la ville de Kankan. Une situation préoccupante pour M. Diakité, et sur laquelle il interpelle le gouvernement.

« On a besoin au minimum de quatre bennes et d’une machine tractopelle. Nous avons urgemment besoin de ces équipements. Nous aussi, nous pourrons les carburer et payer les travailleurs pour assainir régulièrement cette grande ville. Nous lançons un appel pressant à l’endroit du gouvernement guinéen de nous appuyer dans ce sens. Parce qu’on a la volonté, mais les moyens nous manquent », a dit le maire de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin