(Par Azoka Bah de Guineedirect) : « Pounthioun doit se retourner dans sa tombe à cause des hommages de ceux qui l’avaient abandonné »

Lu pour vous : Que d’éloges depuis la disparition du journaliste Mamadou Dian Pounthioun Diallo, le 09 Août dernier. Tous s’accordent à souligner qu’il était parmi les meilleurs de sa génération. J’avoue ne l’avoir pas côtoyé comme tous ceux qui se précipitent à lui rendre hommage aujourd’hui. 

Nous nous connaissons tout de même et je le revois encore passer devant les locaux de Lynx FM pour se rendre à Kipé, chez lui. A chaque occasion, c’était juste : « bonjour chef, comment va la radio. J’apprécie bien ce que tu fais avec Abou Bakr ». Je me précipitais à répondre : « Eh bien, quand ça vient d’un doyen, nous ne pouvons que nous en réjouir ». 

Oui, Pounthioun était un des doyens de la presse guinéenne. Mais on ne le lui a pas bien rendu de son vivant. Il a été abandonné par ses amis et confrères. Il a été abandonné par le Président Alpha Condé qui, pourtant, le connaissait depuis des lustres. Pour preuve : lors d’un déjeuner de presse au Palais Sekhoutoureyah, le Président Condé l’appostrophait et chahutais avec lui. Je me demande bien si Alpha Condé et les autres de son entourage comme Tibou Kamara s’étaient occuper de Pounthioun.

En Guinée, c’est un secret de Polichinelle. On attend toujours q’un Intellectuel, homme de culture, journaliste, artiste, haut cadre et que sais-je encore tiré sa révérence pour lui jeter des lauriers. Peu de personnes s’intéressent à lui de son vivant et surtout lorsqu’il tombe malade. Ou on attend à la dernière minute, alors que le patient est à l’agonie, pour faire semblant.

eaucoup sont morts dans des conditions inimaginables. Williams Sassine, Sékou Amadou, Prosper Doré, Sambry Sako, Aboubacar Condé….dormez en paix. Pounthioun doit se retourner dans sa tombe à cause des hommages à lui rendu par ceux qui l’avaient oublié.

NB : le titre est de Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin