Elhadj Amadou Kolon Barry, inspecteur régional des affaires religieuses de Mamou

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, les animateurs de l’émission ‘’Choc des idées’’ de la radio Global Fm Mamou ont récemment été victime d’agression (injures et menaces) et de destruction de bien (un téléphone cassé) de la part de monsieur Alpha Saliou Barry, conseiller communal élu sous la bannière du RPG arc-en-ciel à la mairie de Mamou. Cet acte de l’élu local a indigné les professionnels des médias de Guinée. Et, l’affaire a finalement été portée devant le parquet du tribunal de première instance de Mamou. Seulement, à l’occasion d’une rencontre avec la presse locale hier, dimanche 15 août 2021, l’inspecteur régional des affaires religieuses, Elhadj Amadou Kolon Barry, a sollicité un règlement à l’amiable de cette affaire. L’autorité religieuse régionale a regretté cette agression et a présenté des excuses à la presse guinéenne, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant dans la ville carrefour.

Cette rencontre convoquée par l’érudit s’est tenue à son domicile au quarter Almamyah-Terrain, en présence de certains responsables de la commune urbaine de Mamou et de nombreux journalistes de la ville carrefour. Et, à cette occasion, Elhadj Amadou Kolon Barry a fait par de son indignation face à l’ineptie dont le conseiller Alpha Saliou Barry a fait montre à l’égard des journalistes de Global Fm. Il a également émis le souhait de voir cette affaire réglée à l’amiable, tout en assurant cet éhonté du chargé de l’assainissement à la mairie sera la dernière agression contre un journaliste à Mamou.

Elhadj Amadou Kolon Barry

« J’étais à Conakry pour continuer mes traitements, j’étais malade, quand j’ai appris avec regret cette confrontation entre les fils de Mamou. C’est dans cette optique que j’ai invité mes enfants journalistes pour qu’ensemble on pense à comment circonscrire le problème. Nous sommes d’accord qu’ils (les journalistes) ont vraiment raison. Mais, avec l’ensemble des autorités et les sages de Mamou, nous allons mettre fin et enterrer ce problème. Il faut qu’à Mamou chaque cadre et citoyen trouve sa place d’honneur dans la société. Nous regrettons très profondément cet acte. Vous êtes nos enfants ; et, nous en  sommes reconnaissants de tout ce que vous faites pour nous. Nous vous soutenons. Ça sera une dernière fois à Mamou, pourquoi pas dans le pays. Nous allons suivre une procédure pour gérer ce problème et par anticipation nous demandons pardon à la presse en générale », a dit Elhadj Amadou Kolon Barry.

Sur place, aucune garantie n’a été donnée à cet érudit sur un retrait de la plainte contre Alpha Saliou Barry. Mais, on apprend que ce conseiller hostile à la critique a déjà payé le téléphone qu’il a cassé à la radio Global Fm. Et, ce lundi, une réunion des médias locaux et le syndicat de la presse est en cours pour « adopter une position commune face cette situation ».

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guinematin.com

Tel : 625698919/657343939

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin