Les habitants du quartier Hamdallaye Mosquée, dans la commune de Ratoma (en banlieue de Conakry), ont fait une découverte macabre ce lundi, 16 août 2021. Ils ont retrouvé le corps sans vie d’un homme dans un caniveau, situé aux abords du rond-point de Hamdallaye. Selon le président du conseil de quartier, interrogé par un reporter de Guineematin.com, la victime n’a pas été identifiée et les circonstances de sa mort ne sont pas pour l’heure connues.

« Tous ceux qui sont venus voir le corps ne l’ont pas reconnu. Moi-même je n’ai pas pu le reconnaître. Donc, je pense que le corps est venu de loin. Il n’a pas pu dépasser ici, parce qu’il y avait un bac à ordures dans le fossé qui l’a retenu. On a trouvé sur lui deux téléphones et un montant de 70.000 francs guinéens », a expliqué Mohamed Soumah, chef de quartier de Hamdallaye Mosquée.

Sur instruction du procureur de Dixinn, le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Selon le chef de quartier, les services de sécurité vont chercher à retrouver ses parents. « Les téléphones trouvés sur la victime sont complètement mouillés. Mais ils vont mettre les puces dans un autre téléphone pour appeler afin de voir si on peut retrouver les parents de la victime. C’est qui a été arrêté », a-t-il annoncé.

Mohamed Soumah, chef du quartier Hamdallaye mosquée

Selon l’autorité locale, ce n’est pas la première fois qu’un corps sans vie est retrouvé dans un caniveau à Hamdallaye Mosquée. Même si la cause du décès de ce jeune homme n’est pas encore élucidée, certains pensent qu’il a été emporté par les eaux de ruissellement. C’est pourquoi, le président du conseil de quartier demande au gouvernement de couvrir les caniveaux.

« Les gens doivent savoir que quand il pleut, ce n’est pas facile de circuler, parce que les caniveaux ne sont pas complètement couverts. Quand il pleut beaucoup, on ne sait pas où se trouvent les caniveaux. Donc, en circulant, si tu ne connais pas les lieux, tu risques de te retrouver dans un caniveau. C’est pourquoi, je demande à l’Etat de couvrir les caniveaux », a lancé Mohamed Soumah.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 622 67 36 81

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin