Didier Six, sélectionneur

Séga Diallo n’approuve pas du tout les choix du sélectionneur de la Guinée, Didier Six, qui a dévoilé hier la liste des 24 joueurs convoqués pour les deux premiers matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, prévue au Qatar. Pour le journaliste sportif, le technicien français s’est illustré encore une fois avec des mauvaises décisions, qui mettent sérieusement en doute ses capacités à produire un résultat positif à la tête de l’équipe nationale guinéenne de football. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce samedi, 211 août 2021.

Séga Diallo, journaliste sportif

« Je pense que les listes de convocations de Didier Six se suivent et se ressemblent. Ce qui est malheureux, c’est qu’on a l’impression que malgré le temps qui passe, Didier Six n’arrive pas comprendre qu’il a une équipe potentiellement plus importante que ce qu’il en fait. Je n’arrive pas à comprendre ses choix parce qu’un entraîneur, tu te bases sur les formes actuelles des joueurs pour les sélectionner. Et régulièrement, il prend des joueurs, parce qu’on ne sait pas comment il réfléchit, comment il oriente ses sélections, qui n’ont pas joué depuis des mois.

D’autres qui ont des difficultés en club ou qui ont quitté leur club et qui n’ont pas encore commencé dans un autre se retrouvent là. Il y a des joueurs qui sont très en forme, il y a des joueurs qui sont importants pour cette équipe qui ne sont pas dans cette sélection, alors qu’il y en a d’autres qui n’ont pas le potentiel pour être là, mais qui sont là. Pourquoi faire des choses comme ça quand on sait que cette équipe prépare à travers ces matchs la Coupe d’Afrique des Nations ? » S’interroge ce journaliste, qui observe de très près le football guinéen.

Pour lui, Didier Six a suffisamment montré ses limites et qu’il est temps pour les autorités de prendre une décision le concernant. Car, dit-il, son maintien à la tête du Syli national pourrait porter préjudice à l’équipe. « Evidemment, personne n’a quelque chose contre lui, mais quand pendant deux ans on tergiverse comme ça, on montre qu’on n’a pas la main sur cet aspect, c’est un peu compliqué. Je pense que ça va être préjudiciable pour le Syli de Guinée. Le fait qu’on retarde pour prendre une décision le concernant va impacter clairement notre équipe.

Donc, les officiels qui doivent décider, doivent le faire assez rapidement. Cette décision est importante pour l’avenir de notre football et surtout sa représentativité lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. On connaît le scandale qui a entouré cette équipe lors de la CAN 2019, on ne peut pas accepter que l’Etat mette des moyens sur une équipe qui n’est pas en train de se préparer dans le bon sens du terme. Donc, il faut une décision assez rapidement de la part de la fédération et du ministère des sports », a dit Séga Diallo.

La Guinée va démarrer les éliminatoires du mondial 2022 par un déplacement en Mauritanie, où elle va affronter la Guinée-Bissau le 1er septembre prochain, avant de recevoir le Maroc le 6 septembre à Conakry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 42

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin