Trois personnes ont péri dans l’éboulement d’une mine d’or qui a eu lieu hier, lundi 23 août 2021, à Siguiri. C’est une roche qui est tombée sur ces mineurs qui étaient dans le trou, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Le drame s’est produit dans le district de Kolenda, relevant de la sous-préfecture de Doko. Selon le président de la Croix-Rouge locale, l’éboulement est survenu dans une ancienne mine d’or, interdite d’exploitation. « L’éboulement s’est produit à 14 heures, et c’est à 17 heures qu’on a retrouvé les victimes. Les victimes sont au nombre de 3.

Cette zone est interdite d’exploitation. C’est une ancienne mine qui est souvent exploitée par des burkinabé. Et après ceux-ci, il y a des mineurs guinéens qui viennent aussi sur les lieux avec leurs machines détectrices d’or. Il y a une roche qui était à côté du trou, c’est elle qui est tombée sur les gens qui étaient dans la mine », a expliqué Sory Traoré.

Les victimes sont : Facély Camara, âgé d’une vingtaine d’années, célibataire, sans enfant ; Djomba Camara, âgé d’une vingtaine d’années, célibataire sans enfant ; Mamady Mara, marié à une femme et sans enfant.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guinnematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin