La Guinée est l’un des onze pays qui étaient invités à prendre part à la première édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Petits Poteaux. Mais contrairement aux autres, notre pays n’a finalement pas participé à la compétition qui s’est tenue les 21 et 22 août 2021, à Abidjan. Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est l’Ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire qui a empêché l’équipe guinéenne de disputer le tournoi.

N’ayant pas encore une fédération de Petits Poteaux, la Guinée devait être représentée à cette première Coupe d’Afrique des Nations par une équipe concoctée par l’association des élèves et étudiants guinéens en Côte d’Ivoire (AEEGCI). Cette structure avait réuni toutes les conditions nécessaires pour disputer cette compétition. Mais à la dernière minute, l’ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire est venue mettre à l’eau tous ses efforts. Une délégation de la représentation diplomatique guinéenne a fait une descente surprise au Palais des Sports de Treichville, à Abidjan, pour exiger le retrait de la Guinée de la compétition, confisquant même le drapeau guinéen.

Mamadou Issiaka Diallo, président de l’association des Élèves et Étudiants guinéens en Côte d’Ivoire (AEEGCI)

Une grosse déception pour Mamadou Issagha Diallo, président de l’association des élèves et étudiants guinéens en Côte d’Ivoire. « Le samedi 21 août, après notre défilé, on s’apprêtait à regarder le match d’ouverture qui opposait la Côte d’Ivoire à la Guinée Équatoriale. C’est à ce moment-là que l’Ambassadeur est venu au terrain pour demander notre retrait. Selon l’Ambassade, notre association ne peut pas représenter la Guinée parce que, disent-ils, nous sommes dans l’illégalité. Nous sommes une structure guinéenne. Donc, normalement, nous sommes dans notre droit de représenter dignement notre pays quand nous sommes invités à une compétition.

Sans leur accompagnement, nous avons acheté des maillots, des ballons, les équipements des joueurs, nous avons mobilisé leurs frais de transport pour les entraînements et les frais d’entretien du coach. On s’est mis dans ces dépenses colossales pour ne rien », a déploré le président de l’AEEGCI. Pourtant, ajoute-t-il, l’organisation qu’il dirige avait écrit à l’Ambassade de Guinée pour lui faire part de son invitation à prendre part à ce tournoi, sans réponse. Elle avait aussi tenté d’avoir une audience pour parler de ce sujet avec la représentation diplomatique de la Guinée en Côte d’Ivoire, mais en vain.

Mamady Oularé, secrétaire du commissariat au développement des Petits Poteaux en Guinée, n’arrive pas aussi à comprendre cette décision de l’ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire. « Nous, nous avons été saisis en novembre 2019  par la fédération ivoirienne de Petits Poteaux pour les représenter en Guinée, chose qui allait aboutir à la création d’une fédération en Guinée. Donc, ils nous ont informés de la tenue de la première édition de la CAN de Petits Poteaux en Côte d’Ivoire. Mais vu que nous n’avons pas rempli toutes les conditions d’implantation de la fédération en Guinée, on leur a fait comprendre que pour le moment, on n’a pas une équipe pour représenter le pays vu qu’on n’a pas de fédération en place.

Ils nous ont dit alors qu’ils vont essayer de faire appel aux ressortissants guinéens basés là-bas. C’est ainsi que la confédération a adressé un courrier à l’association des élèves et étudiants guinéens en Côte d’Ivoire (AEEGCI), qui a répondu favorablement à leur demande. Mais bien avant de saisir ces jeunes guinéens, la confédération africaine de Petits Poteaux avait déjà adressé plusieurs courriers à l’Ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire, sans réponse. C’est ce qui les a poussés à aller vers ces jeunes pour représenter le pays. Ces jeunes guinéens, eux, ont décidé d’aller rencontrer leur ambassade pour leur faire part de leur invitation. Selon nos informations, monsieur l’Ambassadeur leur a dit qu’ils ne peuvent pas jouer cette compétition, parce qu’ils n’ont pas respecté une certaine procédure.

Mais on se demande de quelle procédure s’agit-il. On n’arrive pas à comprendre pourquoi l’Ambassadeur s’est opposé à la participation de la Guinée.  Ou bien la Guinée est-elle différente des autres pays ? (…) Ces jeunes ont beaucoup financé dans cette affaire. Ils mettent la main à la poche eux-mêmes et ils partent voir leurs responsables pour les accompagner, même pas financièrement mais moralement, après on les créé tous les ennuis du monde. C’est quand même une honte pour notre pays. Pendant que les autres ambassades se faisaient représenter au stade, nous c’est une délégation de notre ambassade qui est venue annuler la participation du pays. Pire, le premier conseiller de l’Ambassadeur a pris le drapeau avec lequel nous avons défilé », a regretté M. Oularé.

A noter que c’est le Niger qui a remporté cette première édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Petits Poteaux. Les nigériens ont battu la RD Congo (1-0) en finale de la compétition.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tél. : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin