Sékou Koundouno

Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) est sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Ce mandat a été émis le 31 mai dernier par le doyen des juges d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn, mais c’est seulement ce mercredi, 25 août 2021, qu’il s’est retrouvé sur la place publique.

Selon la décision, que Guineematin.com vous propose de lire ci-dessous, l’activiste de la société civile guinéenne, farouchement opposé au troisième mandat du président Alpha Condé, est poursuivi pour des faits d’association de malfaiteurs, incendie volontaire, troubles à l’État par le massacre, la dévastation ou le pillage, participation à un mouvement insurrectionnel et menaces par le biais d’un système informatique. 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin