Cette terrifiante découverte macabre a eu lieu ce mercredi, 25 août 2021, dans le district de Komana, sous-préfecture de Kodiaran, préfecture de Mandiana. Madame Aminata Doumbouya, mère de cinq (5) enfants, a été retrouvée morte. Selon les femmes qui ont été les premières à trouver le cadavre, son corps était allongé devant sa case et gisait dans une marre de sang. Une grosse entaille était visible sur son cou et un couteau était bien serré par l’une de ses mains.

Selon les informations confiées au correspondant local de Guineematin.com, cette femme souffrait d’une dépression mentale. Elle aurait tenté de se suicider auparavant. Et, aujourd’hui, c’est la thèse d’un suicide qui est largement partagée dans son entourage. Tout le monde croit fermement qu’elle s’est égorgée, même si pour l’instant nulle ne prétend détenir une quelconque preuve de cet argument.

« C’est très tôt ce matin que les femmes ménagères qui se réveillent tôt ont découvert le corps de cette femme, Aminata Doumbouya, égorgée, gisant dans le sang avec un couteau dans sa propre main. Elle était venue rendre visite à sa famille à Komana. Sinon, elle est mariée à Koromadou (un autre district de Kodiaran) et elle a  5 enfants qui sont tous vivants. Elle souffrait d’une dépression mentale. Et, elle avait déjà tenté de se suicider auparavant. À l’époque, elle s’était plongée dans un puits. Et, cette fois, elle s’était égorgée », a expliqué Mandjan Konaté, membre de la famille de la défunte.

À suivre !

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel : 00224 625 81 03 26

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin