C’est ce mercredi, 25 août 2021, que les autorités sanitaires de Labé ont annoncé la décision. La cliniqueDara Étoile Labé (DEL) est fermée jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite au décès d’une jeune fille à la suite d’une intervention chirurgicale subie dans cette structure sanitaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Labé.

Dans la soirée du lundi, 23 août 2021, Fatimatou Diallo, élève en classe 9ème année a été opérée de l’appendicite à la clinique Dara Etoile Labé (DEL), située au quartier N’diolou. Après l’intervention chirurgicale, la jeune fille est rentrée à la maison. Mais quelque temps après, elle est revenue au sein de la structure, après avoir eu des complications. Les agents de la clinique lui ont administré des soins qui n’ont pas produit un effet positif. Ils ont dû finalement la référer à l’hôpital régional de Labé, où elle est décédée avant même d’avoir été prise en charge. Informée de cette nouvelle, la direction préfectorale de la santé a pris la décision de fermer la clinique, qui n’avait pas l’autorisation de garder des patients en son sein, avant de finaliser son enquête sur cette situation.

Dr Mamadou Hady Diallo, directeur préfectoral de la santé de Labé

« Cette clinique est affiliée au complexe scolaire DEL où  sont enseignées plusieurs disciplines dont des cours de santé. Elle a été agréée dans le cadre des cours pratiques que les élèves de cette école y effectuaient, mais cette clinique n’a pas les prérogatives d’opérer des malades. Donc, s’ils commencent à garder des malades en hospitalisation et que ces malades arrivent à décéder, il va de soi qu’on se pose des questions. C’est pourquoi, après ce cas malheureux enregistré avant-hier, on est partis faire une investigation sur le terrain, dont on est en train de finaliser le rapport qu’on va mettre à la disposition de la hiérarchie. Et en attendant, on a décidé de fermer la clinique », a indiqué Dr Mamadou Hady Diallo, directeur préfectoral de la santé de Labé. 

Interrogés par Guineematin.com, les responsables de la clinique DEL n’ont pas voulu s’exprimer sur le sujet. Quant aux parents de la patiente morte, ils disent s’en remettre à la volonté de Dieu et annoncent qu’ils ne vont pas porter plainte contre la clinique.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin