Sous la présidence du gouverneur Madifing Diané, le contrôleur général de police, Moussa Condé, a pris fonction hier, mardi 24 août 2021, à la tête de la direction régionale de la sureté de Labé. La cérémonie s’est déroulée dans un climat de convivialité, en présence des autorités administratives et des unités de police de cette région de la Moyenne Guinée. Le nouveau patron de la sureté de Labé a mis cette occasion à profit pour avertir sur « l’insubordination » et exiger le respect dans son service, rapporte un des correspondants de Guineematin.com dans la ville de Karamoko Alfa Mo Labé.

Commissaire divisionnaire Moriba Théa, ancien directeur de la sureté de Labé

A la tête de la direction régionale, le contrôleur général Moussa Condé succède au commissaire divisionnaire Moriba Théa. Et, à l’occasion de cette cérémonie de passation de service, ce dernier lui a confié à la population de Labé qu’il est disposé désormais à servir.

« Je voudrais de passage saluer les populations de Labé… Je leur resterais éternellement reconnaissant. Et, par la même occasion, je vous confie mon successeur », a dit Moriba Théa, le directeur sortant de la sureté de Labé.

Pour sa part, le contrôleur général Moussa Condé, directeur entrant, a exprimé sa disponibilité à travailler avec tous les services des forces de défense et sécurité de Labé pour assurer le bien-être de la population de cette région.

Contrôleur général Moussa Condé, nouveau directeur régional de la sûreté de Labé

« Chers collègues de la défense et de la sécurité. Je suis et serais toujours à votre disposition pour la bonne marche de nos services, tout en restant sur la voix hiérarchique. Et, chez moi, l’insubordination ne marche pas. Le respect est et demeure obligatoire. Quant à la police, la CMIS, les services de la protection civile et les autres policiers, nous sommes les mêmes et nous travaillerons ensemble. Il n’y a pas de division possible. Je serais là aussi avec la jeunesse de Labé, car j’ai fait mes premiers pas ici à Labé. J’ai fait les préfectures de Lelouma,  les sous préfectures de Kouramangui, de Thiaguel bori, de Pilimini, de Taramby, de Noussy grâce à la couverture de ce gouverneur (Madifing Diané) qui est devant vous. C’est pour vous dire que je serais toujours avec vous et partout », a promis le nouveau directeur régional de la sûreté de Labé.

De son côté, Elhadj Madifing Diané, le gouverneur de la région de Labé, a rassuré son soutien au nouveau patron de la sureté de Labé. L’autorité régionale a également exprimé à ce contrôleur général de police les mutations opérées à Labé, même si la population reste encore très accueillante.

Elhadj Madifing Diané, Gouverneur de la région de Labé

« Celui qui rentre (Moussa Condé), n’est pas nouveau dans Labé. Mais, Labé que nous avons connu dans le passé n’est pas ce Labé d’aujourd’hui. Ceux qui nous ont reçus sont dans leur tombe, nous sommes avec leurs héritiers avec de nouvelles mentalités. Mais, soit rassurer d’une seule chose : c’est toujours une population accueillante, paisible, pleine de solidarité. Ne viens pas avec un complexe… Pour gérer il faut accepter d’être gérer », a indiqué Elhadj Madifing Diané.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin