Comme annoncé précédemment, les funérailles du Général de division Mamadouba Toto Camara ont été organisées hier, vendredi 27 août 2021. À l’occasion de la cérémonie de levée du corps, à l’hôpital Sino-guinéen à Conakry, plusieurs amis, parents et anciens collaborateurs ont rendu un vibrant hommage à l’ancien numéro 2 de la junte militaire qui a réussi son coup d’État militaire du 23 décembre 2008. Pour le Général Boureima Condé, actuel ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le défunt général a rempli sa part de contrat.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, les propos du général Boureima Condé :

Général Boureima Condé

Difficile mission qu’est celle de prononcer un discours sur la dépouille mortelle du Général Toto. L’oraison funèbre qui nous a été déroulée ici est suffisamment évocatrice du parcours de ce grand soldat de la nation. Vous vous doutez alors qu’aujourd’hui, mesdames et messieurs, son excellence le Pr Alpha Condé, président de la République et Chef de l’Etat, en jouissance de ses congés, le Premier ministre chef du gouvernement en déplacement, parce qu’endeuillé, le Premier ministre par intérim, tous joignent leurs voix à celle du peuple de Guinée pour présenter à la famille éplorée, leurs condoléances profondément attristées. Général Toto, nous l’avons connu sous les drapeaux. Ses camarades de promotion, la classe 63, la classe 64 fusionnée ici présents, garderont, tout comme le reste des soldats de l’armée guinéenne qui l’ont approché, un souvenir vivant de la force morale de ce grand officier, de son engagement pour la nation, mais aussi et surtout pour cette bienveillance qu’il a fait pour les uns et les autres. Général Toto a donc rempli le contrat qui était le sien avec son peuple, nul doute. Après un tel bilan, que la juste récompense ne lui soit réservée par la puissance divine. Nous prions Dieu alors pour que l’âme du Général Toto repose en paix.

C’est aussi l’occasion pour le gouvernement guinéen d’en appeler encore une fois à l’esprit de compréhension de nos compatriotes. Nous sommes dans un contexte sanitaire difficile et fortement éprouvant. Nous sommes ici dans un centre hospitalier où bon nombre de nos compatriotes sont sous les respiratoires ; car, ne l’oublions pas, la COVID-19 est de plus en plus présente dans notre pays avec son cortège de malheur. Imaginez, si nous n’étions pas dans un contexte sanitaire comme celui-là, c’est un grand symposium au palais du peuple qui aurait été réservé à la mémoire du Général Toto. C’est pour cette raison que les uns et les autres, nous devons savoir raison gardée. Quand les appels de la nation sont là pour le respect des mesures qui nous servent tous et qui nous desservent tous tant qu’elles ne sont pas observées.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin