Matoto : le maire, Mamadouba Tos Camara, suspend Lansana Conté du conseil de quartier de Dabondy-rails

Dans la journée d’hier, lundi 30 août 2021, les jeunes du quartier Dabondy (dans la commune de Matoto) ont investi la rue pour exprimer leur désapprobation sur la nomination de Lansana Conté à la tête du conseil de quartier de Dabondy-rails. Ils accusent ce nouveau promu de détournement et reproche au maire de Matoto, Mamadouba Tos Camara, de l’avoir nommé sans aucune consultation. Mais, ce mardi, l’autorité communale de Matoto a nié avoir nommé qui que ce soit à la tête du conseil de quartier de Dabondy-rails. Mamadouba Tos Camara a aussi annoncé la suspension de Lansana Conté du conseil dudit quartier ; et, il a menacé de faire arrêter le président de la jeunesse de Dabondy-rails, Ibrahima Sory Keïta (Del Pierro), accusé d’être l’initiateur de la manifestation d’hie.

Selon des informations confiées à un reporter de Guineematin.com, Lansana Conté gère les affaires du quartier Dabondy-rails depuis le décès de l’ex chef du quartier, feu Ousmane Sylla. Il assure l’intérim depuis neuf (9) mois et délivre des certificats de résidence à des citoyens. Mais, récemment, des rumeurs de sa titularisation à ce poste par l’autorité communale de Matoto ont circulé dans le quartier.

Or, dans un entretien avec un reporter de Guineematin.com ce mardi, 31 août 2021, le maire Mamadouba Tos Camara a démenti avoir pris un acte pour nommer Lansana Conté comme président du conseil de quartier de Dabondy-rails. D’ailleurs, il a accusé Lansana Conté d’avoir falsifié le cachet du quartier pour délivrer des actes aux citoyens ; et, il a également annoncé sa suspension du conseil dudit quartier.

Mamadouba Tos Camara, maire de Matoto

« Depuis le décès du chef de quartier de Dabondy-rails, aucun acte n’a été pris à la mairie nommant une personne comme président du conseil de quartier. J’ai été étonné d’entendre que les gens sont dans la rue. C’est une manipulation pure et simple. Personne ne peut se lever un beau matin pour dire que c’est tel ou tel qui va être chef de quartier. Lansana Conté a falsifié le cachet ; et, sans l’avis des autorités communales, il délivrait les certificats de résidence. Pour le moment, Lansana Conté est suspendu du conseil de quartier de Dabondy-rails jusqu’à nouvel ordre », a indiqué Mamadouba Tos Camara.

Pendant la manifestation d’hier, lundi, plusieurs personnes ont été arrêtées. Et, le maire de Matoto n’y voit aucun problème. Mamadouba Tos Camara estime que nous sommes dans un État de droit où personne ne peut empêcher les citoyens de vaquer à leurs activités en faisant une manifestation.

« La manifestation est un droit ; mais, il y a des voies à suivre. Et, rien de tout ça n’a été respecté. On ne peut pas empêcher les citoyens de vaquer à leurs activités quotidiennes et dire qu’on réclame son droit », a-t-il dit.

Parlant de l’actuel président du conseil des jeunes de Dabondy-rails, Ibrahima Sory Keïta, l’autorité communale de Matoto a menacé de le faire arrêter s’il continue de revendiquer le titre de président des jeunes de Dabondy-rails.

« Il (Ibrahima Sory Keïta) n’est ni président du conseil des jeunes du quartier, ni membre du bureau du quartier. Et, s’il continue, on va l’arrêter et il va répondre de ses actes », a martelé Mamadouba Tos Camara.

Joint au téléphone par Guineematin.com, Ibrahima sory Keïta (Del pierro) a réitéré que c’est bien lui qui est le président du conseil des jeunes de Dabondy-rails.

« S’il y a quelqu’un qui est président du conseil des jeunes à Dabondy-rails, qu’il se présente ou qu’il porte plainte contre moi. Je suis le président du conseil des jeunes de Dabondy depuis le temps de Ousmane Sylla (l’ancien chef de quartier qui est décédé). Ce n’est pas Mamadouba Tos Camara qui m’a nommé. Donc, quand il dit qu’il ne me reconnait pas, ce n’est pas un problème, parce que ce n’est pas lui qui m’a mis là. Notre revendication, c’est que nous ne voulons pas de Lansana Conté comme chef de quartier. Il n’a pas les mains propres. En 2010, il (Lansana Conté) a détourné un écran plat et un groupe électrogène pour amener çà dans son village. Donc, nous ne voulons pas de lui. Les habitants de Dabondy-rails veulent comme président du conseil de quartier monsieur Mohamed Camara, dit Bems », a indiqué Ibrahima Sory Keïta.

A suivre !

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 621686148

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS