Lansana Kouyaté, président du PEDN

Même s’il confirme qu’il y a eu des échanges en vue d’un rapprochement entre l’ANAD et le FNDC, Lansana Kouyaté laisse entendre que l’initiative ne va pas aboutir. Le président du PEDN révèle en effet, que les discussions sont closes sans qu’un accord ne soit trouvé entre les deux camps (le camp de Cellou Dalein Diallo et ceux de Sidya Touré et de Lansana Kouyaté). L’opposant indique que pour son parti, cette affaire est désormais de l’histoire ancienne.

« J’ai effectivement pris part, il y a des semaines, à des échanges par le biais de la partie société civile du FNDC en vue d’un rapprochement entre l’ANAD et le FNDC. Pour le PEDN, les discussions sont closes ; aucune entente n’ayant été possible. Le PEDN n’a qu’un seul objectif, c’est le renforcement de ses structures », a écrit Lansana Kouyaté, le président du PEDN, sur sa page Facebook.

Une bonne nouvelle pour le régime du président Alpha Condé, qui n’aura pas à faire face à une opposition unie, dans laquelle on retrouve les trois anciens premiers ministres : Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté, et dont le combat pour l’alternance aurait pu avoir plus de chance d’aboutir.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin