Les responsables de l’Association des Journalistes de Guinée (AJG) ont animé une conférence de presse ce jeudi, 2 septembre 2021, à Conakry. L’objectif était de présenter le nouveau bureau de cette association et afficher ses objectifs. La conférence a été animée par Yamoussa Sidibé, président de l’AJG, son vice-président, Alpha Kabinet Doumbouya, et Aboubacar Condé, membre de l’Association, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Yamoussa Sidibé, président de l’AJG

Dans son intervention, Yamoussa Sidibé a rappelé que l’AJG est une association faîtière à laquelle, dans les conditions normales, tous les journalistes guinéens doivent adhérer. « L’AJG a été créée pour la première fois en 1986. Comme vous le savez, après le coup d’Etat de 1984, notre pays était sous tension et il était dans une situation effervescente. Le pays avait quitté le dirigisme d’Etat et les libertés étaient annoncées.

C’est dans ce sens qu’un groupe de journalistes, à sa tête Facely II Mara, a initié une association qui regroupait tous les journalistes de Guinée et qui permettrait de défendre l’intérêt des journalistes et de défendre leur professionnalisme. L’association a été supprimée quelques temps après parce que, selon le gouvernement, les membres l’avaient trop pris au mot. Ils (les membres de l’association, ndlr) ont été harcelés et il a fallu les journées nationales de la communication et de l’information en 1992 pour voir le retour de cette association », a rappelé le président de l’AJG.

S’agissant des objectifs de l’AJG, l’ancien directeur général de la RTG (Radio-télévision guinéenne) a expliqué qu’il s’agit d’avoir une structure qui défendra les intérêts des journalistes et l’exercice de ce métier en Guinée. « Les objectifs de cette association consistent entre autres, à promouvoir le professionnalisme, à développer la solidarité au sein de la corporation, etc. », a indiqué Yamoussa Sidibé, avant d’inviter les professionnels des médias guinéens à adhérer massivement à cette organisation.

Alpha Kabinet Doumbouya, vice-président de l’AJG

Abondant dans le même sens, le vice-président de l’AJG, le doyen Alpha Kabinet Doumbouya, a déploré le « fossé sciemment créé » entre les journalistes des médias d’Etat et ceux évoluant dans le privé. « Nous sommes une famille. La presse guinéenne vient de loin. Nous avons été caricaturés par les décisions qui ont essayé de créer la division entre les journalistes en désignant certains comme les journalistes de l’Etat et les autres, les journalistes qui sont contre la nation. Ce parcours a été difficile mais au sortir du combat, nous avons réussi à implanter une famille », s’est-il félicité.

A noter que pour adhérer à l’AJG, il suffit tout simplement de remplir un certain nombre de conditions. Il s’agit entre autres d’être journaliste, avoir sa carte professionnelle délivrée par la Haute Autorité de la Communication, appartenir à une rédaction, etc.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin