Guinée : Search for common ground disponible à travailler avec le CNRD pour une transition réussie

Mamadou Barry, représentant Pays de Seach For Common Ground en Guinée

Search for common ground est disponible à travailler avec le CNRD, la junte militaire au pouvoir, pour une transition réussie en Guinée. C’est le représentant pays de l’organisation, évoluant dans le cadre de la promotion de la paix et de la cohésion sociale, qui l’a fait savoir ce mercredi, 15 septembre 2021. Mamadou Barry s’est exprimé au micro d’un journaliste de Guineematin.com, au sortir de la rencontre entre les nouvelles autorités guinéennes et les organisations internationales représentées dans le pays. Rencontre qui s’inscrit dans le cadre des concertations nationales entamées hier pour échanger autour de la conduite de la transition.

« L’opportunité nous a été donnée de s’adresser aux membres du CNRD, notamment son président. Donc, nous en avons profité. Search for common ground travaille en Guinée depuis 2001 dans le domaine de la consolidation de la paix, la protection des couches vulnérables, que sont les femmes et les jeunes, mais aussi le soutien à la mise en place d’espaces de dialogue et de concertation. C’est ce que nous avons rappelé aux nouvelles autorités qui constituent le CNRD. Nous avons exprimé notre disponibilité à travailler avec les autorités en place pour l’atteinte des objectifs que sont : la transition vers une réelle démocratie, le renforcement de l’unité nationale, la cohésion sociale et le soutien à un dialogue national beaucoup plus inclusif », a indiqué M. Barry. 

Avant de donner la parole à ses hôtes, le colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte militaire qui a renversé le président Alpha Condé, a expliqué d’abord aux diplomates et représentants d’organisations internationales, les raisons qui ont amené son équipe à prendre le pouvoir. « Il a donné suffisamment d’éléments mais si je peux les résumer, c’est de conduire le pays vers la démocratie, c’est de renforcer l’unité nationale et la cohésion. Il a présenté le coup de force comme étant une nécessité pour dire que la situation du pays n’allait pas bien », a confié le représentant pays de Search for common ground en Guinée, ajoutant que les organisations internationales ont exprimé aussi leurs attentes.

Il s’agit notamment du respect des engagements du comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD « pour le respect des droits humains, pour le cheminement vers la démocratie, pour plus d’inclusion et de paix en République de Guinée », a dit Mamadou Barry.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com 

Tel: 622919225

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS