Fodé Konaté, représentant de la société minière Kouroussa Gold Mine S.A

Comme annoncé précédemment, le CNRD (la junte militaire au pouvoir actuellement en Guinée) a conféré ce jeudi, 16 septembre 2021, avec les patrons des sociétés minières implantées en Guinée. Au cours de cette « rencontre de prise de contact », les acteurs du secteur minier guinéen ont présenté des doléances au colonel Mamady Doumbouya (le président du CNRD) pour la continuité des activités minières dans le pays.

Selon Fodé Konaté, le représentant de la société Kouroussa Gold Mine à ce tête-à-tête, il a été notamment demandé au CNRD de s’impliquer et garantir la sécurité des sites miniers et les infrastructures.

Lisez !

Fodé Konaté, représentant de la société minière Kouroussa Gold Mine S.A

« La rencontre s’est déroulée dans un atmosphère assez décontracté. Il était question de faire un état de lieux de la situation des sociétés minières. Donc, certains ont eu la chance d’expliquer un peu leurs problèmes. Il était question à priori de faire la situation des sociétés minières par catégories, c’est-à-dire celles qui sont en phase de recherche, en phase de construction et en phase d’exploitation. Pour chaque phase des sociétés, il y a eu des intervenants qui ont évoqué tous les problèmes qui assaillent le secteur. Et, si ces problèmes sont résolus, le secteur minier va jouer son rôle de moteur de développement économique de la Guinée. Le colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD, nous a dit qu’ils sont à la disposition de tout le monde. Il voudrait que le secteur minier continue à travailler et jouer pleinement son rôle de support à la croissance économique. Et, pour cela, il donne toute la garantie à toutes les sociétés minières de continuer leurs activités. Et, comme vous le savez, dès le lendemain de la prise du pouvoir le 5 septembre 2021, le cours du travail a continué. Aucune société minière n’a interrompu ses activités à cause du reversement du pourvoir. Les spécificités des garanties, c’est la sécurité sur les sites. Parce que vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a souvent des actes de vandalisme sur les sites. Donc, ils veilleront à ce que l’Etat sécurise les infrastructures, notamment conte ces mouvements qu’il y a lieu souvent sur les sites miniers. Et, donc, nous sommes une société en phase de construction. Nous, notre préoccupation c’est la garantie sur la sécurité du site. Alors, la cohabitation avec les orpailleurs nous préoccupe. Donc, nous avons souhaité que l’Etat s’implique et garantisse pour nous la sécurité des sites miniers. Parce qu’aujourd’hui, les communautés pensent qu’elles ont le droit investir les sites ; alors que cela ne garantie pas les investissements directs dans le secteur minier. Cette situation a été évoquée par plusieurs sociétés ; et, nous nous alignons derrière cette démarche », a dit Fodé Konaté.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: +224622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin