Elections dans 6 mois en Guinée : « C’est intenable », martèle Fodé Bangoura

Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP

« Six mois » ! C’est le délai que la CEDEAO a donné à la junte militaire (le CNRD qui a renversé Alpha Condé par un coup d’Etat) pour l’organisation d’élections pouvant permettre un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Et, pour pressé le pas aux militaires, l’organisation sous-régionale a pris des sanctions ciblées (interdiction de voyage et gel des avoirs financiers) à leur encontre. Mais, dans la classe politique guinéenne, ces décisions de la CEDEAO ne font pas jubiler. Ce, malgré l’envie de voir les militaires céder le pouvoir aux civils.

Dans un entretien ce vendredi, Fodé Bangoura, le président du PUP (parti de l’unité et du progrès), a jugé ce délai de six mois intenable.

« Avec tout ce qu’on a à faire, je pense que cette période de 6 mois est intenable. C’est eux (la CEDEAO) qui savent pourquoi ils ont dit ça, attendons de voir.  Je n’ai pas lu entièrement leur rapport, mais je crois que la période de 6 mois est intenable », a-t-il martelé.

S’agissant du gel des avoirs financiers des membres du CNRD, le président du PUP ironise.

« On ne sait même pas actuellement la composition de CNRD. Est-ce qu’ils en ont d’ailleurs des comptes à l’extérieur. Dans ce cas, tu vas geler quoi et pour qui ? » a dit Fode Bangoura avec un petit éclat de rire.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS