Guinée/ Mines : la société AGB2A a payé environ 640 millions de francs guinéens au FODEL pour l’exercice 2021

La société AGB2A (Alliance Guinéenne de Bauxite, d’Alumine et Aluminium) a contribué cette année (exercice 2021) à hauteur de 640 millions de francs guinéens, soit environ 65.500 USD, au Fonds de Développement Local (FODEL) dans la préfecture de Boffa, où cette entreprise, à majorité guinéenne, tient son exploitation.

Le FODEL est un fonds permettant aux collectivités locales de pouvoir initier des actions communautaires et aménager des infrastructures de base en faveur des populations.

Les quotas versés par les entreprises minières sont calculés sur la base de leur chiffre d’affaires conformément à l’article 130 du Code minier guinéen.

Entreprise junior, très impliquée dans les activités des communautés à la base, AGB2A a démarré ses activités d’exportation de bauxites, seulement en Mai 2020.

A ce jour, elle est l’une des rares société minière en exploitation dont tous les segments de production et d’exportation sont parfaitement maîtrisées par ses employés locaux.

Les chiffres les plus récents fournis par la société indiquent que sur les 702 premiers employés actuels de la compagnie, 552 sont directement liés aux 99 ménages des communautés directement impactées par l’exploitation ; le reste venant des autres agglomérations de Boffa et des préfectures voisines ou d’ailleurs.

Par ailleurs, la cartographie précise de l’espace communautaire lié à la première phase de son exploitation (bases vie, port minier, route minière, extraction et transport à partir de sa mine pilote), opérée en amont du projet, a permis de répertorier au moins 16 villages, abritant 575 ménages pour 5657 habitants, a révélé la newsletter spécialisée Westaf Mining.

Globalement, en 2021, en addition aux fonds versés pour le FODEL, AGB2A a investi plus de 2,5 milliards de francs guinéens (environ 250.000 USD) dans des infrastructures, programmes et autres activités profitant directement aux communautés, indique la même source.

« Nos rapports avec les communautés se renforcent et se bonifient de jour en jour, au vu des résultats que nous obtenons sur le terrain », a indiqué la direction générale de l’entreprise.

Comme on le constate, parallèlement à ses contributions et paiements légaux, AGB2A s’inscrit dans une vision à long terme.

« Cela porte sur notre implication dans le domaine de l’éducation des populations à la base. Nous avons décidé de prendre en charge 10 enseignants dans 5 écoles couvrant les 16 villages et qui sont rémunérés sur les 12 mois de l’année. Soient 276.000.000 GNF par an », explique une source d’AGB2A.

Les actions sociales de l’entreprise touchent également des secteurs comme l’accès à l’eau potable, avec l’aménagement de forages en faveur des villageois. Dans le cadre social toujours, la société, après avoir rénové la morgue du district de Sombouyadi, se prépare à soutenir la rénovation du poste de santé de Gbassayah.

La société AGB2A projette de s’investir également dans des projets d’autonomisation des femmes et d’autosuffisance alimentaire en apportant un soutien aux grands agriculteurs pour les prochaines campagnes agricoles.   

Oumar Camara

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS