Réouverture de la frontière Guinée-Sierra léonaise : une cérémonie de réjouissance organisée à Koindou

Fermée quelques heures après le coup d’Etat militaire qui a renversé le régime d’Alpha Condé (le désormais ancien président de la république de Guinée), la frontière guinéo-sierra léonaise a été rouverte ce vendredi, 17 septembre 2021. Cette action des autorités guinéennes (le CNRD qui dirige actuellement la Guinée) a été hautement saluée par les populations des deux côtés (Koindou et Hérémakono) de cette délimitation territoriale. Et, une cérémonie de réjouissance, à laquelle ont pris part des administrateurs guinéens, a été organisée à Koindou (en Sierra Léone) pour célébrer cette nouvelle ère, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture de Faranah.

C’est dans l’après-midi, précisément à 14 heures, que le gouverneur de la région administrative de Faranah, Colonel Malick Diakité, a procédé à la réouverture la frontière de la Guinée avec la Sierra Léone à Hérémakono. Il était en compagnie de quelques cadres de son cabinet, du préfet de Faranah (Colonel Jean Louis kpogomou), du directeur régional de la police de Faranah, du Maire de Hèrèmakono et du Chef du PA de la Gendarmerie.

Ce geste des autorités guinéennes a été hautement salué par Manga Gnamalan SAMOURA, le président du district Koindou (en république de Sierra Léone). Il a d’ailleurs organisé une petite cérémonie de réjouissance sa gratitude au CNRD à la tête de la Guinée.

« Nous sommes très contents que la paix règne entre la Guinée et la Sierra Leone. S’il y a la paix en Guinée, il y aura la paix en Sierra Leone. Que Dieu nous en garde de la guerre. Quand il y avait la guerre en Sierra Leone, nous qui sommes à la frontière, c’est en Guinée qu’on s’est installé. Je prie Dieu pour Mamady Doumbouya et son équipe pour qu’il y aient la santé, la paix et la compréhension entre eux et les sages du pays. Nous sommes très contents de voir ce jour », a dit Manga Gnamalan SAMOURA.

De son côté, le gouverneur de la région administrative de Faranah, le Colonel Malick Diakité, a demandé aux populations guinéens et léonaises « d’observer la vigilance, de respecter les mesures barrières, de renforcer la cohésion sociale, et appliquer les instructions des nouvelles autorités ».

Mamadouba Bangoura, envoyé spécial de Guineematin.com à la frontière guinéo-sierra léonaise

Tel : 620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS