Une transition de 6 mois en Guinée ? Dr Zoutomou dénonce « l’utopie » de la CEDEAO

Dr Edouard Zoutomou Kpogomou, président de l’UDRP (Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès)

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP (Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès), désapprouve totalement les décisions de la CEDEAO concernant la Guinée. Au cours d’un sommet extraordinaire tenu hier, jeudi, à Accra, au Ghana, les chefs d’Etat des pays membres de la CEDEAO ont exigé l’organisation des élections présidentielle et législatives dans un délai de six mois pour permettre le rétablissement de l’ordre constitutionnel en Guinée. Une décision jugée utopique par l’opposant guinéen, qui s’est prononcé sur le sujet dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce vendredi 17 septembre 2021.

« Je crois que nos chefs d’Etat africains sont complètement déconnectés de la réalité. Ces derniers temps, les chefs d’Etat de la Cedeao ne s’impliquent dans les affaires que quand leurs intérêts sont menacés. Lorsqu’on était en train de tuer injustement le peuple, eux, ils riaient parce qu’ils étaient des complices. Que ce soit la Cedeao ou l’Union africaine, ce sont les mêmes groupes. Le délai qu’ils ont donné, je le trouve très court. Les problèmes que le président Alpha Condé a laissés en Guinée, il faudra un pouvoir de miracle pour pouvoir les surmonter. Pour reprendre le fichier, on ne peut pas le faire même en six mois. Donc, c’est de l’utopie », a réagi Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Il rappelle que le peuple de Guinée est souverain et que c’est à lui seul qu’il revient le droit de déterminer la durée de la transition. « On ne peut pas nous imposer une période », a-t-il dit, avant de regretter le gel des avoirs des membres de la junte militaire au pouvoir en Guinée, décidé également par la CEDEAO. « Pourquoi on va geler leurs comptes bancaires ? Ont-ils été dénoncés pour avoir fait des malversations ? Alors, ils n’ont qu’à geler les comptes de ceux qui étaient au pouvoir. C’est eux qui ont éventré ce pays », estime le président de l’UDRP, parti membre de l’ANAD, une alliance politique dirigée par Cellou Dalein Diallo.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS