La Fondation Espoir Guinée a procédé jeudi, 16 septembre 2021, au lancement des activités de sensibilisation et d’atténuation de l’impact de la Covid-19 chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). En plus d’être outillés sur comment prévenir le coronavirus, les personnes cibles vont aussi bénéficier d’un accompagnement alimentaire, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est sur financement de SIDACTION-France que la Fondation Espoir Guinée organise cette campagne de sensibilisation sur le respect des mesures barrières, le dépistage et la vaccination contre la Covid-19. Elle vise à aider les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), membres de ladite fondation, à se prémunir contre la pandémie du coronavirus.

Mme Kadiatou Bodié Baldé, présidente de la FEG

« C’est dans le cadre de la prévention du Covid-19 que nous avons lancé cette campagne. Nous allons faire la sensibilisation dans les sites où nous intervenons déjà dans le cadre de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Nous allons sensibiliser les gens au respect des mesures barrières et leur donner des kits de lavage des mains qui contiennent des seaux et du savon. Nous allons aussi distribuer des vivres : du riz, du sucre et de l’huile pour accompagner les personnes démunies, pour les aider à respecter les mesures barrières. Parce que quelqu’un qui vit avec le VIH, il a peur d’attraper une autre pathologie. Mais s’il est affamé, il est obligé de sortir et faire tout ce qu’il faut pour trouver à manger. Donc, il faut un appui alimentaire qui peut non seulement aider ces personnes dans leur traitement contre le VIH, mais aussi leur permettre de pouvoir se prémunir contre le Covid-19 », a indiqué Mme Baldé Kadiatou Bodié, présidente de la Fondation Espoir Guinée (FEG).

Cette campagne va se dérouler dans 7 centres médicaux de Conakry et 3 de Coyah. Elle est accueillie avec une grande joie par Fatoumata Lamarana Bah, l’une des bénéficiaires. « Je suis vraiment très contente. Je vis non seulement avec le VIH mais aussi j’ai un cancer du sein. Je ne travaille pas pour pouvoir subvenir à mes besoins. Donc, ce soutien me réconforte. Je remercie la Fondation Espoir Guinée pour cet autre geste en ma faveur », a déclaré cette dame, qui n’a pas pu contenir ses larmes lorsqu’elle a reçu ce don.

A noter que la cérémonie de lancement officiel de cette campagne a eu lieu au centre de santé Djénè Kaba Condé de Kaporo. Elle a connu la présence de plusieurs organisations évoluant dans le secteur de la santé, dont Plan Guinée, SOLTHIS (solidarité thérapeutique de la santé), le programme national de lutte contre le sida et les hépatites, etc.

Mariame Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin