Diao Baldé, PDG de l’entreprise Diao et frères construction

Après les acteurs culturels et les associations de presse, le conseil national du rassemblement et de développement (CNRD) a reçu au palais du peuple hier, lundi 20 septembre 2021, les représentants des associations du secteur informel de Guinée. La rencontre a eu lieu à l’hémicycle ; et, elle s’inscrit dans le cadre des concertations nationales engagées par la junte militaire pour une transition apaisée et réussie dans le pays.

Selon Diao Baldé, PDG de l’entreprise Diao et frères construction (une entreprise évoluant dans la vente de matériaux de construction à Dubréka), le président du CNRD, le colonel Mamady Doumbouya, a fait preuve d’une bonne foi au cours des échanges qui ont marqué leur tête-à-tête.

« Le président de la République nous a montré une bonne foi. Parce que c’est la première fois que j’entends un président de la République entrer en contact direct avec l’informel. Donc, c’est soulageant. Ça veut dire vraiment qu’il a la volonté de faire évoluer notre chère patrie. Mais, il y a eu tellement de doléances ! Je n’ai pas manqué de marteler à l’intérieur de la salle que nous jeunes, il faut qu’on soit conscient, quels que soient les apports qu’ils (le CNRD) nous ferons, si on ne met pas devant la formation, le courage et l’honnêteté, nous n’allons pas nous en sortir. L’Etat c’est les décideurs ; mais, c’est nous les administrés. C’est ensemble que nous pouvons bâtir une Guinée souhaitée par tout le monde », a dit Diao Baldé au sortir de cette rencontre avec le CNRD.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin