Elhadj Amadou Oury Diallo, secrétaire préfectoral des Affaires religieuses

Au nom des populations de Télimélé, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses a adressé un message aux nouvelles autorités guinéennes. Elhadj Amadou Oury Télibofi Diallo les exhorte à aider les habitants de cette préfecture à avoir de l’eau, de l’électricité et des routes, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Le responsable religieux s’est exprimé à l’occasion d’une cérémonie de pose de la première pierre pour la construction d’une mosquée de Dara, un secteur relevant du quartier Missidé, dans la commune urbaine de Télimélé. Cérémonie à laquelle ont pris part le nouveau préfet et le commandant de la compagnie d’infanterie de Télimélé. Après avoir présenté ces nouvelles autorités à la population, Elhadj Amadou Oury Télibofi Diallo leur a souhaité plein succès dans leurs fonctions. Il en a profité pour attirer leur attention sur le mauvais état des routes de la préfecture.

« Télimélé vous témoigne tout son soutien pour la réussite de votre mission. Vous êtes ici chez vous. Nous prions pour que la préfecture de Télimélé soit désenclavée sous votre règne, car les routes de Télimélé sont désastreuses. Regardez la route qui mène à Kindia, regardez celles qui mènent à Pita, à Sangarédi ou à Gaoual, elles sont presqu’impraticables. Que Dieu guide les pas de nos autorités, de la commune à la préfecture, afin qu’elles nous aident à réhabiliter ces différentes routes. C’est une préoccupation majeure des populations de Télimélé », a-t-il indiqué.

En plus des routes, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Télimélé demande aux autorités guinéennes de donner de l’eau et du courant aux citoyens de la préfecture. « Télimélé est en manque d’eau et d’électricité. Cela nous préoccupe sérieusement. Je tiens à rappeler que les barrages de Kaléta et de Souapiti sont construits sur le fleuve Konkouré, dont une partie se trouve dans la préfecture de Télimélé, mais nous n’avons pas de courant.

Même les villages qui sont à proximité du barrage ne sont pas électrifiés. Ça nous fait de la peine. Nous gardons tout de même espoir grâce à l’avènement des nouvelles autorités au pouvoir. Qu’Allah facilite la tâche aux nouvelles autorités pour qu’elles nous aident dans ce sens. Nous leur demandons de nous fournir l’électricité issue du barrage de Souapiti 24/24h, car une grande partie du fleuve se trouve dans la préfecture de Télimélé », a sollicité Elhadj Amadou Oury Télibofi Diallo.

De Télimélé, Mamadou Saliou Bah pour Guineematin.com

Tél. : 628 88 04 73/ 662 57 72 09

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin