Fatoumata Diaraye Diallo, tenancière de restaurant

Comme annoncé précédemment les tenanciers des bars, hôtels, motels, bars et restaurants ont conféré hier, mercredi 22 septembre 2021, avec le CNRD (la junte militaire au pouvoir actuellement en Guinée). Les échanges ont portés essentiellement sur les problèmes qui assaillent le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et des loisirs. Et, le colonel Mamadi Doumbouya (président du CNRD) n’a pris aucun engagement concret pour résoudre les problèmes qui lui ont été présentés ; mais, Fatoumata Diaraye Diallo, tenancière de restaurant, dit être satisfaite de cette rencontre avec le CNRD.

« Dans nos échanges avec le président, il y a eu deux niveaux. Le premier à consister à donner la parole à ceux qui sont invités. Nous sommes intervenus pour décliner les problèmes que nous rencontrons et qui font souffrir le secteur. Le couvre-feu de 22 heures à 4 heures n’arrange pas le secteur, surtout les tenanciers des motels, dancings et bars. Parce que c’est la nuit qu’ils ont plus de clients. Il y a le problème d’accès à nos lieux à cause de la dégradation des routes. Et, les matières premières que nous utilisions pour faire la restauration sont trop chères.

Donc, on a soulevé beaucoup de problèmes. Après, il (le colonel Mamadi Doumbouya) a pris la parole pour lire son discours. Et, dans ce discours, il nous a fait comprendre qu’ils ne peuvent pas lever le couvre-feu sans passer par l’ANSS. Mais, ils vont se concerter avec eux, et tout ce que ceux-ci vont leur dire ils vont suivre ça. Et, il (le colonel Mamadi Doumbouya) nous dit de nous concerter pour faire des propositions qu’ils vont prendre et voir ce qu’il faut faire. Pour le moment je suis satisfaite des propositions de part et d’autre », a dit Fatoumata Diaraye Diallo.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com