Comme annoncé précédemment, les faitières des organisations de femmes et de jeunes ont conféré au palais du peuple hier, jeudi 23 septembre 2021, avec le CNRD (la junte militaire actuellement au pouvoir en Guinée). Les échanges ont essentiellement porté sur les problèmes qui minent ces deux couches sociales majoritaires de notre pays. Et, selon Fatoumata Bangaly Barry, membre de la fédération des organisations des jeunes femmes de Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya a pris l’engagement de mettre les préoccupations des jeunes au centre de ses priorités pendant cette transition symbole d’espoir et de nouveau départ pour la Guinée.

« Comme vous le savez depuis que le président Mamady Doumbouya est arrivé à la tête du pays, il a entamé cette série de concertations ; et, aujourd’hui, il a prêté oreille aux jeunes et aux femmes afin de pouvoir identifier les problèmes que ces deux couches rencontrent. Cela, parce qu’aucun pays ne peut se développer en ignorant ces deux couches. Donc, après avoir écouté les femmes et les jeunes, il (le colonel Mamadi Doumbouya) a pris un engagement de travailler avec les jeunes et femmes, à les mettre au centre de ses préoccupations au cours de cette transition. Il nous a réitéré qu’il n’y aura pas de recyclage.

Nous nous sommes intervenues à la fois en tant que jeunes et en tant que femmes mûres. Donc, nous pensons qu’il est fondamental que notre voix soit prise en compte. Nous avons l’énergie qu’il faut pour participer au développement de notre pays. C’est pourquoi on est venues ici aujourd’hui pour dire au CNRD ce que nous pouvons donner notre part de contribution au développement de la Guinée », a indiqué Fatoumata Bangaly Barry.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: +224622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin