Comme annoncé précédemment, les faitières des organisations de femmes et de jeunes ont été reçues au palais du peuple hier, jeudi 23 septembre 2021, par le CNRD (la junte militaire actuellement au pouvoir en Guinée). Et, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’espoir que Victorine Guédo Guilavogui, présidente des femmes de l’union parité 2030, est sortie de l’hémicycle. Elle assure « la venue du CNRD est une libération pour le peuple de Guinée » et que nous nous acheminons désormais vers une nouvelle ère.

« La rencontre avec le colonel Mamady Doumbouya a été un ouf de soulagement et d’espoir. Nous sommes en train d’aller vers une Guinée nouvelle, une Guinée réconciliée où il n’y aura pas de recyclage désormais. Ce qui est passé est passé. Le renouvellement de l’administration sera un ouf de soulagement pour nous les femmes et la jeunesse de Guinée. Les propositions que nous lui avons faites dans la salle sont entre autres : l’implication des femmes dans les instances de prise de décision, c’est-à-dire la parité à tous les niveaux. Il (le colonel Mamadi Doumbouya) nous a répondu avec satisfaction et ça sera une réalité dans notre pays. Le CNRD est vraiment venu à un moment où il fallait. On n’avait plus d’institutions fortes dans cette nation. Leur venue a été une liberté pour la nation guinéenne ».

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin