Saïkou Yaya (UFR) : « la transition ne doit pas être longue »

Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR (Union des forces républicaines), a accueilli favorablement la charte de la transition publiée hier par le comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). L’opposant au régime Alpha Condé l’a fait savoir dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce mardi 28 septembre 2021. Il estime que ce document constitue une bonne base pour avoir des discussions solides avec les forces vives de la nation, même s’il n’approuve pas totalement son contenu.

« Je crois que le CNRD nous a donné une orientation claire. C’est une très bonne chose. C’est une base de discussions solides avec les forces vives, qui permet déjà de décanter tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à faire asseoir le troisième mandat, le changement de la constitution. Ça permet d’avoir une lisibilité sur ceux qui vont participer à la transition. La seule chose que j’aimerais dire qui peut être encore discutée à mon avis, c’est la volonté d’organiser l’ensemble des élections locales et nationales.

Je comprends le souci qu’ils ont mais, il est important de savoir que les élections locales ne font pas partie des institutions nationales, d’autant plus qu’on n’a pas installé le Haut conseil des collectivités. La transition permet de faire asseoir des institutions fortes, notamment l’Assemblée nationale et le président de la République. Après le retour à la légalité, il reviendra aux autorités élues d’organiser les élections locales, à mon sens. Donc, il serait mieux qu’on se focalise sur les élections nationales, faire en sorte qu’il y ait une Assemblée normale pour rapidement sortir de cette transition ».

L’un des constats qui attirent les attentions, c’est le fait que la durée de la transition n’a pas été mentionnée dans cette charte. Une situation que ce responsable du parti de Sidya Touré trouve normale, au vu des positions très divergentes sur la question. Il apprécie donc la décision du CNRD de traiter cette question en commun accord avec l’ensemble des acteurs concernés. Toutefois, l’ancien député prévient que le délai qui sera fixé ne doit pas être long.

« Sur la durée de la transition, ils ont été prudents, parce qu’il y a trop de velléités. Beaucoup en parlent, chacun dit ce qu’il pense. Mais il est important de savoir que la transition ne doit pas être longue, parce que la transition n’est pas quelque chose qui développe un pays, elle permet de faire asseoir des institutions. Quand ça perdure, ça risque de créer des problèmes à l’interne », a laissé entendre Saïkou Yaya Barry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS