« Le malheur des uns fait le bonheur des autres ». C’est ce qui s’est effectivement passé dimanche dernier, 10 octobre 2021, à Faranah. Un camion-citerne transportant 40 000 litres d’essence s’est renversé à Dembayah, un village situé à 18 kilomètres du chef-lieu de la préfecture. Peu après l’accident, plusieurs citoyens se sont rués sur le véhicule pour le piller, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

C’est au niveau d’un virage que ce camion-citerne, en provenance de Conakry pour Guéckédou, s’est renversé, au petit matin du dimanche 10 octobre. Grièvement blessé, le chauffeur du véhicule a été transporté à l’hôpital régional de Faranah. Grièvement blessé, le chauffeur du véhicule, Moustapha Kaba, a été transporté à l’hôpital régional de Faranah pour des soins. Mamady Doumbouya, le chauffeur assistant, lui, s’en est sorti indemne.

Mamady Doumbouya

« On a passé la nuit au village qui est tout près d’ici. Le dimanche matin, on a pris la route pour Banian, parce que c’est là-bas qu’on devait appeler le patron, il nous avait dit de l’appeler quand nous serons à Banian. Malheureusement, le camion s’est renversé au niveau de ce virage. C’est le chauffeur titulaire qui conduisait lorsque l’accident s’est produit. Il est tombé le premier, puis l’apprenti et moi, sommes tombés sur lui. Nous deux, nous n’avons eu rien de grave, nous avons eu juste un traumatisme. Mais le chauffeur, lui, a été grièvement blessé. Quand je me suis retrouvé, j’ai appelé au secours, on l’a pris pour l’envoyer à l’hôpital », a expliqué Mamady Doumbouya.

Pour les habitants des villages environnants, cet accident était une aubaine. Dès qu’ils ont appris la nouvelle, ils se sont mobilisés pour venir ouvrir la cuve et piller la citerne. Avant l’arrivée des services de sécurité sur les lieux, ils ont réussi à emporter une grande quantité de carburant. 

Adjudant Lamine Thea

« Mon commandant m’a informé à partir de la maison qu’il y a une citerne qui vient de faire un accident. Immédiatement, j’ai informé mes agents et on s’est vite rendus sur le terrain. Nous sommes venus trouver les riverains avec des bidons et des fûts en train de prendre le carburant que transportait le véhicule pour l’envoyer chez eux.  Puisque les citoyens devenaient de plus en plus nombreux, j’ai appelé l’escadron mobile pour nous venir en aide. Les populations doivent arrêter ce genre de pratiques. Les gens veulent s’enrichir seulement sans mesurer le danger qu’ils courent en faisant cela. Parce que même quand c’est une cigarette allumée qui tombe ici, toute la zone va prendre feu. En allant garder l’essence chez eux aussi, ils courent de gros risques d’incendie. Donc, en faisant cela, ils s’exposent à un grand danger », a déclaré l’Adjudant-chef Lamine Théa, chef service constat de la compagnie mobile de la gendarmerie de Faranah.

Parlant des causes de l’accident, ce responsable sécuritaire évoque deux hypothèses : « On peut relever pour le moment deux problèmes ici. La première, c’est le sommeil. Si le sommeil emporte le chauffeur derrière la direction, ça peut conduire à une telle situation. La deuxième chose, il se peut qu’il soit en excès de vitesse. Car, si tel est le cas, en cherchant à éviter les nids de poules sur la route, la citerne peut basculer. Parce que vous savez qu’on ne remplit pas les cuves totalement, donc dès que ça bascule, la citerne peut se renverser », l’Adjudant-chef Lamine Théa.

Finalement, un autre camion-citerne est venu récupérer le reste du carburant que transportait le véhicule accidenté pour l’acheminer à Faranah.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com 

Tel : 620241513/660272707

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin