image sensible

Originaire de la préfecture de Dabola (dans la région de la Haute Guinée), Néné Yaya Barry vit actuellement à Luanda (en Angola) avec son Mari, Mamadou Aliou Diallo. Et, c’est ce dernier (qui se trouve être aussi son cousin) qui l’a battue, ébouillantée et séquestrée à cause d’un cafard retrouvé mort dans les toilettes.

Les faits se sont produits dans la nuit du 29 septembre dernier à Luanda Prenda ; mais, c’est le samedi, 1er octobre 2021, qu’ils se sont ébruités au sein de la communauté guinéenne vivant en Angola. Apparemment, les parents du couple voulaient gérer cette situation en catimini, loin de la justice.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, tout a commencé aux environs de 22 heures quand Mamadou Aliou Diallo a découvert un cafard dans les toilettes où il était allé se laver.

« Quand Mamadou Aliou est revenu du travail vers 22 heures, il a trouvé que sa femme l’attendait, parce qu’elle ne se couche jamais avant de lui donner à manger. Elle lui a dit qu’elle a déjà préparé de l’eau pour lui aux toilettes. Il y est allé et y a découvert un cafard mort sur le sol. Directement, il a appelé sa femme pour lui demander si elle n’avait pas vu ce cafard dans les toilettes. La femme a répondu par la négative. Cela a coïncidé que leur fille (une enfant âgée de moins de 2 ans) s’est réveillée. Sa femme lui a alors dit de sortir le cafard des toilettes en attendant qu’elle prépare le manger de leur enfant. Mamadou Aliou a perçu cela comme un affront, il est venu se jeter sur son épouse. Il l’a battue avec sa ceinture et l’a blessée à la tête. Mais, pendant qu’il la battait, la femme se débattait pour tenter d’esquiver les coups. C’est dans ça qu’ils ont bousculé une cafetière qui était à côté. L’eau chaude de la cafetière s’est déversée sur le sol et des gouttelettes ont touché les pieds de Mamadou Aliou. Il a directement dit que sa femme l’a brûlé ; et, il a ensuite redoublé les coups. Il a même tenté de l’étrangler. Quand il l’a relâchée, la femme est allée aux toilettes pour se laver. Entretemps, Mamadou Aliou a chauffé de l’eau dans la cafetière, il est allé la rejoindre et l’asperger cette eau bouillante sur le corps. Il était déjà 23 heures. La femme a été sévèrement brûlée. Mais, Mamadou Aliou est allé se mettre à table pour manger, comme si de rien n’était, laissant la femme couchée dans les toilettes. Quelques instants après, la femme est sortie des toilettes avec un bidon d’huile, elle a demandé à Mamadou Aliou de lui appliquer cette huile sur le corps. Il a refusé. Il est allé fermer la porte à clé et est parti se coucher. Sa femme a passé la nuit avec cette douleur atroce », a explique une source proche de cette famille.

A en croire nos informateurs, Mamadou Aliou Diallo a dormi jusqu’à l’aube et il s’est levé pour aller prier à la mosquée. Mais, avant de partir, il a fermé la maison à clé pour empêcher sa femme de sortir avant son retour.

image sensible

« A son retour, il a trouvé que sa femme s’est habillée et elle l’attendait pour aller à l’hôpital. Dès qu’il a ouvert la porte, elle s’est précipitée à la sortie. Mais, Aliou a voulu l’empêcher de sortir. Cependant, comme il a vu qu’elle était décidée de sortir, il a exigé qu’elle prenne leur enfant avec elle. Finalement, elle a pris l’enfant et est allée chez son oncle paternel à Sâo Paulo. Il était déjà 10 heures. Arrivée chez son oncle, on lui a demandé s’il n’y a pas de problème avec son mari, parce qu’ils savent que Mamadou Aliou a l’habitude de la battre. Néné Yaya a montré son corps ; et, tout de suite, son oncle l’a conduite à l’hôpital. Mais, arrivée là-bas, les médecins ont demandé ce qui lui est arrivé. Son oncle a trouvé une excuse pour cacher la vérité. Il n’a pas voulu parler de violence conjugale. C’est le samedi que nous (les voisines et amies et Néné Yaya) avons su réellement ce qui lui est arrivé. Alors, on s’est mobilisé et on a décidé de prendre des mesures de représailles contre son mari qui n’a éprouvé aucun remord pour ce qu’il a fait. Tout ce temps, il vaquait tranquillement à ses affaires, malgré l’état dans lequel il a mis sa femme. Mais, le dimanche, l’affaire s’était ébruitée au sein de la communauté guinéenne ici. Les gens ont alerté la police et des agents sont venus chercher Mamadou Aliou. Ils l’ont arrêté et conduit dans un commissariat. Actuellement, il est en détention », a indiqué notre source.

A noter que Néné Yaya Barry est une jeune femme âgée de 21 ans et mère d’une enfant. Elle est déjà sortie de l’hôpital où était est alitée. Et, « sa famille est actuellement en train de lui mettre la pression pour qu’elle sorte son mari (Mamadou Aliou Diallo) de prison ».

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin