Kankan : après avoir été étranglée, une fille de 17 ans échappe de justesse à un viol

La scène s’est déroulée dans la nuit de mercredi 21 octobre à jeudi, une fille âgée de 17 ans a échappé à un viol. Les faits se sont déroulés au quartier Missiran, dans les périphéries de la commune urbaine de Kankan.

La victime s’est fait prendre par son présumé bourreau lorsqu’elle partait assister à un show de la rue. Elle s’en est sortie avec des traces de ceinture au tour du coup et des cicatrices au niveau du visage. Ses parents l’ont vite transporté à l’hôpital régional de Kankan, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est aux environs de 21h, qu’un jeune âgé de la vingtaine a tenté d’abuser sexuellement de MK au quartier Missiran. Mais la victime a réussi à s’échapper des mains de son bourreau qui l’avait étranglé.

Sa sœur Djakagbè Sylla, raconte la scène : «  hier à 21h, on a entendu la petite sœur rentrer à la maison en pleurant, elle a dit qu’elle ne voyait rien. Je lui ai demandé, il y avait quoi, elle ne pouvait plus se contrôler. Ensuite, j’ai allumé la torche et j’ai vu que les yeux étaient enflés, elle avait des traces sur le coup et le côté droit de la hanche. Je lui ai demandé il y a quoi, elle m’a dit qu’il y avait un jeune d’une vingtaine d’années qui était dans notre quartier, ce dernier lui a demandé de l’accompagner pour assister à un show de la rue. Maintenant, c’est en cours de route que le jeune a changé de direction, lorsqu’elle a constaté cela, elle dit avoir demandé au jeune, où est-ce qu’ils vont, le jeune aurait dit qu’il veut prendre quelque chose à la maison, que si elle pouvait l’accompagner ? Maintenant arrivé à la maison, le jeune a fermé la porte à clef et il lui a demandé de se déshabiller, la fille a refusé. Le jeune s’est mis à la frapper avec la ceinture sur les yeux et il a pris une corde pour l’étrangler, c’est dans ça, qu’elle a crié fort jusqu’à ce qu’elle a réussi à s’échapper » a-t-elle dit.

A la question de savoir si sa jeune sœur entretenait une quelconque relation avec son présumé bourreau, notre interlocutrice dit ne pas pouvoir répondre à cette question.

« Nos petits frères ont dit qu’ils connaissent le jeune parce qu’il a séjourné dans notre quartier, mais je ne sais vraiment pas la relation qui existe entre les deux. J’ai demandé à ma sœur, elle dit qu’il n’y a rien entre eux à part la salutation » a-t-elle fait savoir.

A en croire Djakagbè Sylla, le commissariat de police de Kankan a été saisi du dossier et une enquête va être ouverte afin d’interpeller le jeune.

« Dès que ma sœur a fini de donner les explications, avant d’aller à l’hôpital, on est directement allé au commissariat pour porter plainte. On a trouvé le commissaire sur place, il nous a reçus et il a pris des photos, c’est lui qui nous a conseillé de venir vers l’hôpital pour les premiers soins. Il nous a demandés de réunir toutes les preuves. Ils vont ouvrir une enquête pour mettre main sur le jeune » a-t-elle expliqué.

MK, victime de tentative de viol est actuellement hospitalisée au service d’ophtalmologie de l’hôpital régional de Kankan. Selon les informations, ses yeux seraient en danger si rien n’est fait à temps.

Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS