Kankan : une boutique cambriolée et plus de 100 millions emportés par des inconnus

Le contenu d’une boutique de vente d’objets divers a été vidé et emporté par des inconnus dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre 2021. Les malfrats ont défoncé la porte de la dite boutique installée au quartier Kabada I, commune urbaine de Kankan. Le propriétaire estime la perte à plus de 100 millions de nos francs et plusieurs téléphones emportés, rapporte Guineematin.com à un de ses journalistes.

Le phénomène d’insécurité refait surface à Kankan. Dans la nuit du mercredi à jeudi, la boutique de vente de plusieurs divers objectifs et des matériels électroniques ainsi qu’une forte somme d’argent ont été emportés.

Sambou Traoré, la propriétaire de la boutique a expliqué à la presse dont Guineematin.com, comment il a été informé de la situation :

Sambou Traoré, propriétaire de la boutique

« Ce sont les voisins qui m’ont appelés le matin que la porte de ma boutique a été cassée par les bandits. Il était 7h; donc, je me suis rendu sur les lieux et j’ai vu que la porte a été cassée. Je suis parti à la police, ils m’ont donné un agent qui est venu ouvrir la porte et faire un constat. Pour le moment, je ne connais pas le nombre de téléphones volés, c’est le comptable qui connaît cela, mais l’argent va quand même au-delà de 100 millions », a-t-il dit.

A Kankan, les opérateurs économiques ne sont pas à l’abri de l’insécurité. Sambou Traoré appelle les nouvelles autorités du pays à privilégier la sécurité des personnes et de leurs biens :

« Je pense que les autorités sont là pour protéger les citoyens et leurs biens. J’en appelle aux nouvelles autorités de nous aider à sécuriser la ville. Dans ce quartier, aucun d’entre nous n’a un gardien, c’est Dieu seul qui sécurise nos biens. Et chaque fois c’est la même situation de vol et de braquage que nous vivons », a-t-il laissé entendre.

Les opérateurs économiques portent toujours des plaintes contre X après avoir été victimes de cambriolages ou de vol, mais le plus souvent les enquêtes n’aboutissent à rien, constate-t-on.

Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS