Affaire 47 milliards : le gouverneur de la BCRG, Louncény Nabé, refuse la convocation de la justice

Dr Louncény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG)

Comme annoncé précédemment, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) était convoqué hier, lundi 25 octobre 2021, au tribunal correctionnel de Kaloum où il est poursuivi pour « abus de confiance et rébellion » par les établissements Alsény Bangoura et associés. Mais, à cette audience, Dr Louncény Nabé a brillé par son absence. Le dossier a été appelé à la barre ; mais, le juge, Boubacar Hafia Bah, s’est vu dans l’obligation de renvoyer l’affaire à une date ultérieure, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Dans cette affaire, c’est la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) et son gouverneur qui sont cités à comparaître pour « abus de confiance et rébellion » portant sur 47 milliards de francs guinéens au préjudice des établissements Alsény Bangoura et associés. Mais, depuis l’ouverture du procès, le 4 janvier dernier, les prévenus se font toujours attendre à la barre.

D’ailleurs, face à ce refus de répondre à la convocation de la justice, un « mandat d’amener » a été décerné contre le gouverneur de la BCRG, Dr Louncény Nabé, à l’audience du 08 février dernier par le tribunal correctionnel. Mais, apparemment, ce mandat souffre d’inexécution. Ceci, en dépit du fait que c’est le ministère public qui l’avait demandé.

À l’audience de ce lundi, le juge Boubacar Hafia Bah a été surpris de constater que ce « mandat d’amener » a été retiré du dossier de la procédure. Et, pour ce retrait inexpliqué, le juge a renvoyé le dossier au parquet. « Même la chemise qui contenait le dossier a été changée », a fait remarquer le juge audiencier, avant de renvoyer cette affaire à une « date ultérieure ».

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 666919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS