Kindia : les bébés siamois, nés à l’hôpital régional, sont décédés

Les bébés siamois, nés prématurément à l’hôpital régional de Kindia, n’ont pas survécu. Ils sont décédés quelque temps après leur naissance sur la route de Conakry, où ils étaient en train d’être évacués, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Dans la nuit du lundi, 25 octobre 2021, Mabinty Sylla, qui avait une grossesse de huit mois, a accouché par césarienne à l’hôpital régional de Kindia. La jeune femme d’une vingtaine d’années a mis au monde des triplés : un garçon et deux filles siamoises. Aussitôt, les responsables de l’hôpital ont décidé d’évacuer les bébés siamois à Conakry pour une prise en charge adéquate. Malheureusement, les nouveau-nées n’ont pas pu arriver dans la capitale, elles sont décédées en cours de route.

« Tous les trois bébés étaient dans un mauvais état, surtout les siamois qui étaient dans un état grave. On les a réanimés et on a essayé de les stabiliser afin de les transporter à Conakry pour une meilleure prise en charge. Malheureusement, en cours de route, vers Labota, on a constaté qu’il n’y a plus de signe de vie. Donc, on était obligés de nous retourner avec les enfants pour les remettre aux parents. Ils sont décédés à 00h23′, à Labota, et vers 3h et quelques, nous sommes rentrés à Kindia », a annoncé Dr Amadou Doumbouya, un médecin en service à l’hôpital régional de Kindia.

Les corps des bébés siamois ont été rendus à leurs parents. Quant à leur jumeau, il est en vie et est pris en charge à l’hôpital régional de Kindia.

De Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tel: 628516951

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS