Nommée hier, mardi 26 octobre 2021, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Djaka Sidibé, précédemment directrice générale de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké, a été installée ce mercredi dans ses nouvelles fonctions. C’était à la faveur d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement, en présence du ministre secrétaire général à la présidence de la république. Et, à sa prise de fonction, la nouvelle patronne du département de l’enseignement supérieur a exprimé son engagement et sa détermination à accomplir sa mission à la tête de ce ministère, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans une courte allocution, Djaka Sidibé a remercié le chef de l’Etat, colonel Mamadi Doumbouya, pour la confiance placée en elle pour conduire désormais les destinées du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Elle a ensuite fait part de sa détermination à accomplir sa mission avec la collaboration de tous les cadres de son département.

Dr Djaka Sidibé, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

« Je mesure la portée de cette mission que me confie le chef de l’Etat. Je m’efforcerai, sous le leadership du Premier ministre chef du gouvernement, à l’accomplir avec humilité, détermination et abnégation. Cette mission sera accomplie avec la collaboration de toutes les composantes et de tous les acteurs de notre département… La qualité de l’enseignement et de la recherche définit l’état général de la société et la vie de ses populations. Une nation se bâtit à travers les découvertes de ses chercheurs… Nous devons donc définir la place de l’innovation dans notre système de formation et de recherche dans un monde caractérisé par l’accélération des défis climatiques, numérique et socioéconomique », a dit Djaka Sidibé.

A en croire la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur, les défis sont énormes dans ce département. Et, il faut vite se mettre à la tâche pour gagner le pari d’un système d’enseignement solide et innovant.

« Nous devons très rapidement nous pencher sur l’état de notre système d’enseignement, de recherche et d’innovation, mettre l’accent sur l’adéquation de la formation et l’emploi, nous inscrire dans une amélioration continu de nos infrastructures, équiper nos différents laboratoires de travaux pratiques et de recherches, mais aussi valoriser les résultats des recherches, accélérer la formation des enseignants en nombre et en qualité, améliorer les conditions de vie de nos étudiants et nos enseignants dans tous les campus universitaires… Pour amorcer ces chantiers, les réformes déjà engagées constitueront notre base de réflexion. Donc, la collaboration de chaque acteur est sollicitée pour qu’ensemble nous puissions transformer nos institutions d’enseignement et de recherche en institutions fortes, solides et intégrants l’innovation technologique », a indiqué Djaka Sidibé.

Dr Djaka Sidibé, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin