Dr Morisanda Kouyaté, ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégrité africaine et des guinéens de l’étranger

Au lendemain de sa nomination à la tête du ministère des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, Dr Morissanda Kouyaté a pris fonctions. La cérémonie d’installation du nouveau ministre a eu lieu hier, mardi 26 octobre 2021, dans les locaux du département, en présence du ministre secrétaire général du gouvernement, des membres du gouvernement et du CNRD, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son allocution, tenue juste après sa prise de fonctions, le chef de la diplomatie guinéenne a rappelé la feuille de route qui lui a été donnée par le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya. Une feuille qui consiste, selon lui, à mettre la Guinée et les Guinéens au-dessus de tout et à rassembler l’ensemble des fils et filles du pays. Il a ensuite pris l’engagement de conduire la diplomatie guinéenne avec dignité.

« La Guinée, dans la diplomatie, est un pays bien singulier. Nous sommes un pays qui fait la diplomatie dans la dignité. Nous sommes un pays qui a refusé de ramper pour subir son histoire. Nous allons assumer le 28 septembre 1958. C’est ce « Non » historique qui est le point nodal de la diplomatie guinéenne. C’est pourquoi, durant mon séjour à l’extérieur, il arrivait souvent que j’ai les larmes aux yeux quand je voyais les pays que nous avons aidé à se libérer au prix du sang des Guinéens prendre de la hauteur avant notre pays.

Je ne pouvais pas imaginer qu’un jour, je me retrouverais ici par la confiance du président de la République pour essayer de changer cela. Alors, le défi que je me lance, je le lance à vous aussi, chers compatriotes. La souveraineté est tout à fait simple : c’est quand nous décidons de décider et quand nous décidons de ne pas décider. Ne croyons pas que notre sort se trouve à l’Union européenne, que la vie du paysan de la Guinée profonde se trouve dans les mains des députés européens, chinois ou encore des députés américains. C’est à nous de forger notre vie par nous-mêmes », a-t-il dit.

C’est pourquoi, ajoute-t-il, « ce qui s’est passé ici le 5 septembre est significatif. Je l’ai dit à la tribune des Nations unies : je refuse le  mot « coup d’État ». Ce sont des enfants de la Guinée qui ont décidé de donner une orientation normale à notre pays. Ce que nous demandons dans la diplomatie guinéenne, c’est qu’on respecte la Guinée puisque nous respectons les autres pays. Nous devons être indépendants dans un monde interdépendant. Si nous faisons cela, notre dignité restera toujours debout ».

Pour réussir sa mission, le nouveau ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger compte sur l’engagement de tous ses collaborateurs. « En remerciant monsieur le président de la République de m’avoir donné la possibilité de m’investir dans mon pays, d’aider mes compatriotes pour que demain, à la fin de la transition, que nous soyons là à célébrer cette page de notre histoire, je tends la main à vous puisque le CNRD a tendu la main à moi pour qu’à la fin de cette transition, nous puissions mettre sur pied ce beau pays intelligent, fort et exceptionnel et pour que nous nous révoltions contre le retard que nous nous sommes infligés nous-mêmes.

Je compte sur vous. Pas de bisbilles, pas de complots, travaillons ensemble. Si nous travaillons ensemble, l’Europe nous respectera, l’Amérique nous respectera et le monde entier nous respectera », a dit Dr Morissanda Kouyaté, qui a adressé aussi un message aux partenaires de la Guinée. « Je voudrais saluer nos partenaires et leur dire que nous leur tendons la main, nous les respectons et nous les remercions pour ce qu’ils ont fait pour nous. Alors, qu’ils soient à l’écoute de la Guinée. La Guinée va poser sa transition sur la table. Elle ne sera pas négociée, parce qu’elle est déjà négociée par les Guinéens. La Guinée est à aider, à supporter et pour cela, nous comptons sur eux ».

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin