Mme Rose Pola Pricemou, ministre de l’information et de la communication

Dans un décret rendu public hier, mardi 26 octobre 2021, Rose Pola Pricemou, jusque-là directrice générale du bureau de stratégie développement au ministère des investissements et du partenariat public-privé, a été nommée ministre de l’information et de la communication. Ainsi, par cet acte du pouvoir central, elle fait son entrée dans le gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre Mohamed Béavogui.

Mais, qui est Rose Pola Pricemou ?

Selon nos informations, Rose Pola Pricemou est née dans la préfecture de Fria d’un père Ingénieur et d’une mère Sage-femme et infirmière d’Etat. Et, c’est dans cette cité de l’alumine qu’elle a fait ses études primaires et une bonne partie de ses études secondaires. C’est au lycée qu’elle a quitté sa Fria natale pour Conakry où elle a obtenu son baccalauréat, option sciences mathématiques au lycée Sainte Marie. Elle a été lauréate à cet examen et a bénéficié d’une bourse d’Etat pour la Tunisie. Et, dans ce pays du Maghreb, Rose Pola Pricemou a obtenu une maitrise en informatique appliquée à la gestion à l’université du ‘’7 Novembre’’ à Carthage.

Après ses études en Tunisie, et toujours avide de savoir, Rose Pola Pricemou s’envolera pour le Canada où elle fréquentera l’université de Montréal pour une maitrise de type recherche en informatique. Dans ce pays de l’Amérique du nord, elle décrochera, à l’université Laval (à Québec), une maitrise en administration des affaires (un MBA), spécialisée en gestion des technologies de l’information.

Après ce parcours académique très réussi, elle intègre le monde professionnel au Canada. Elle y travaillera une dizaine d’années environ (notamment à Québec) en tant que conseillère en développement de système informatique dans les structures gouvernementales (Revenu Québec, Ministère du transport, Ministère de la justice, Ministère de la culture, de la communication et des conditions féminines). Elle a également travaillé pour le groupe industriel Alliance, une importante compagnie d’assurance du Canada. Rose Pola Pricemou a aussi mené des mandats pour l’Etat d’Okhlahoma (aux Etats Unis).

En Guinée, en 2016, à travers le programme TOKTEN, elle a contribué à la mise en place d’un système informatique permettant la collecte de données statistiques  sur les activités minières. Et, ceci, dans l’optique de doter le ministère des mines et de la géologie d’une base de données. Elle était coordinatrice et conseillère technique de ce projet ; et, en trois mois, ledit projet était en marché.

Egalement, dans notre pays, Rose Pola Pricemou a travaillé pour la société ETI qui fournit des solutions informatiques à des administrations publiques et privées. Elle a été cheffe service de la consultance fonctionnelle dans l’équipe de développement de solutions métiers. Mais, c’est 2017 qu’elle est rentrée pour s’établir en Guinée. Et, tout de suite, elle a été sollicitée par le ministère en charge des investissements et du partenariat public-privé. C’est ainsi que le 27 février 2019, elle bénéficié d’un décret du président de la république d’alors (Pr Alpha Condé) pour occuper la tête du bureau de stratégies de développement (BSD) au ministère des investissements et du partenariat public-privé. Elle prend fonction le 07 mars de la même année à son poste de directrice générale du bureau de stratégie développement au ministère des investissements et du partenariat public-privé. Un poste qu’elle a occupé jusqu’à ce mardi, 27 octobre 2021, où elle a bénéficié d’un autre décret du président du Chef de l’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya, la nommant à la tête du ministère de l’information et de la communication. Un poste que Rose Pola Pricemou occupera au sein d’un gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre Mohamed Béavogui.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin