Béa Diallo nommé ministre de la Jeunesse et des Sports : réaction de Thierno Saïdou Diakité, consultant sportif

Lansana Béa Diallo, nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports
Lansana Béa Diallo, nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports

Dans un décret rendu public hier, mardi 02 novembre 2021, Lansana Béa Diallo, ancien boxeur international, aujourd’hui député et premier adjoint au maire d’Ixelles à Bruxelles (en Belgique), a été nommé ministre guinéen de la jeunesse et des sports. Et, cette nomination a été très bien accueillie dans le milieu sportif à Conakry, compte tenu de l’engagement et des actions citoyennes que le nouveau promu a initié en Guinée en faveur de la jeunesse.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com ce mercredi, 03 novembre 2021, Thierno Saïdou Diakité, Consultant sportif et membre du Comité d’Organisation de la Confédération Africaine de Football (COCAN), a qualifié cette nomination de « consécration » pour Béa Diallo.

Thierno Saidou Diakité, consultant sportif

« C’est une consécration pour Lansana Béa Diallo, étant donné qu’il a été un grand sportif, il a été même champion du monde dans sa catégorie ; et, le combat même à eu lieu à Conakry. Ensuite, c’est un homme engagé, il a initié beaucoup d’actions citoyennes en faveur de la Guinée. Donc, je pense que c’est une confirmation de son engagement en faveur de la promotion des jeunes en Guinée. Je souhaite qu’il puisse mériter la confiance du président de la république; et, que sous sa houlette, le sport qui est pratiqué par les jeunes connaisse une promotion, que nous enregistrions à son actif beaucoup de performances », a dit Thierno Saïdou Diakité.

Pour ce consultant sportif, faire appel aux compétences locales pourrait permettre à Lansana Béa Diallo d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés dans le cadre de sa mission à la tête du département de la jeunesse et des sports.

« Pour atteindre ses objectifs, il faut qu’il puisse s’entourer de l’expertise locale sur toutes les compétences. Parce que ce n’est pas ce qui fait défaut en matière de sport et de politique de jeunes. Donc, qu’il puisse s’entourer de cette expertise locale pour pouvoir atteindre les objectifs qui vont lui être assignés par une lettre de mission probablement qu’il a déjà reçue », a conseillé Thierno Saïdou Diakité.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS