Détournement à EDG Dinguiraye : le directeur licencié, plusieurs autres responsables suspendus

C’est une fin de course pour Ibrahima Diallo, le directeur de l’antenne locale de la société ‘’électricité de Guinée (EDG)’’ à Dinguiraye. Il a été épinglé dans une affaire de détournement dont le montant serait estimé à 2 milliards de francs guinéens. Il vient donc d’être licencié et plusieurs autres de ses collaborateurs (dont le responsable des ressources humaines et le comptable) ont été suspendus de leurs fonctions et privés de salaires pour une période de six (6) mois.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, la décision de licenciement du directeur Ibrahima Diallo est datée du 30 octobre 2021. Et, elle est consécutive au passage d’une « mission de contrôle » de la direction nationale de l’EDG à Dinguiraye. Ladite mission y a démantelé « un réseau de détournement des salaires des employés et du carburant du groupe électrogène » qui desserve la ville de Dinguiraye en courant électrique.

« C’est suite à nos revendications qu’une délégation de la direction nationale est venue pour contrôler la gestion de l’EDG ici. On a trouvé Ibrahima Diallo complice de la magouille qui se passait au niveau de la direction. Et, c’est à cause de ça qu’il a été licencié. Il a été remplacé par Kouramoudou Bah qui était à Dubréka. D’après les informations que nous avons reçues de la direction générale, il (Ibrahima Diallo) a fait un détournement à hauteur de 2 milliards de nos francs. C’est un réseau où le directeur des ressources humaines a aussi été suspendu et le directeur Ibrahima Diallo licencié. Également, le comptable et quelques éléments suspendus pour 6 mois. C’est un réseau qu’ils ont mis en place pour détourner le salaire des Employés et le carburant qui permet à notre groupe d’alimenter toute la ville de Dinguiraye en électricité. On nous a fait savoir que le groupe consomme 1000 litres par jour, soit 200 litres par heure, pour 5 heures de fourniture par jour. C’est très étonnant », a confié Marouane Diallo, le coordinateur du mouvement ‘’Dinguiraye D’abord’’.

Pour l’heure, toutes nos tentatives pour joindre le directeur licencié, Ibrahima Diallo, sont restées vaines. Il ne décroche pas nos appels.

Cependant, joint au téléphone dans la soirée de ce mercredi, 03 novembre 2021, Ahmed Tidiane Bah, le maire de la commune urbaine de Dinguiraye, a dit être informé du licenciement du directeur local de l’EDG. Mais, il précise ne rien connaître encore les raisons de cette décision de la direction nationale de l’EDG.

« Effectivement, j’ai entendu que le directeur de l’EDG est limogé, mais je ne connais pas pourquoi il a été licencié. J’ai vu certaines choses sur les réseaux sociaux, mais je ne sais vraiment pas pourquoi il a été licencié », a dit Ahmed Tidiane Bah.

A noter que dans la décision portant « suspension de certains employés » d’EDG en date du 25 octobre dernier, il est mentionné clairement que les individus visés par la présente décision sont « suspendus pour faute lourde ». Et, les motifs invoqués sont : « complicité de détournement et manquement à l’obligation de fidélité et de loyauté envers l’entreprise ». Ainsi, par cette décision, ce sont trente (30) employés d’EDG (qui ne doivent pas tous relever forcément de la direction de Dinguiraye) qui ont été suspendus et privés de salaires pour six (6) mois, à compter du 26 octobre dernier. Ils sont également « soumis à un remboursement des salaires induits sous prêt à EDG ».

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS