Ministère de la justice : « la lutte contre la corruption et l’impunité » parmi les priorités la nouvelle ministre, Fatoumata Yarie Soumah

Fatoumata Yarie Soumah, Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’Homme

Moins de 24 heures après sa nomination à la tête du ministère de la justice, garde des sceaux par le chef de l’Etat, Fatoumata Yarie Soumah a été installée ce mercredi, 03 novembre 2021, dans ses nouvelles fonctions. C’était à la faveur d’une courte cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement. Et, à cette occasion, la nouvelle patronne du département de la justice a décliné ses priorités à la tête de ce Département. La nouvelle ministre a profité de cet instant solennel pour prévenir ses nouveaux collaborateurs de l’immensité de la tâche qui les attendent dans les prochains jours en sa compagnie, rapporte in journaliste que Guineematin.com avait dépêché à cette cérémonie.

Dans une courte allocution, Fatoumata Yarie Soumah a exprimé sa gratitude au président de la Transition pour le choix porté sur elle pour diriger les destinées du ministère de la justice. Elle a aussi promis d’aborder sa mission avec détermination et a invité ses nouveaux collaborateurs à se mettre immédiatement au travail.

« La justice demeure la force motrice pour le développement et l’épanouissement de toute société. Je mesure donc à sa juste valeur cette marque de confiance inestimable. Et, c’est pourquoi, j’appréhende cette mission avec humilité, avec beaucoup d’abnégation et surtout avec beaucoup de détermination. Comme vous le savez, toutes les attentes sont grandissantes et les chantiers sont énormes. Ils sont entre autres : les réformes tendant à la consolidation du respect des droits fondamentaux de la personne et de l’Etat et l’Etat de droit dans notre pays, la facilitation de l’accès à une justice de qualité pour le justiciable, le renforcement de l’indépendance de la justice, la modernisation de l’institution par la mise en place d’infrastructures et d’équipements propices à assurer son meilleur fonctionnement et son efficacité, la lutte contre la corruption et l’impunité. Il nous faut se mettre rapidement au travail, le temps nous est compté », a prévenu la nouvelle Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme.

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 669681561

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS