Vol de téléphone et de numéraire : Mohamed Touré condamné par le tribunal de Dixinn

En audience correctionnelle hier, mercredi 03 novembre 2021, le tribunal de première instance de Dixinn a reconnu Mohamed Touré coupable de vol au préjudice de Oumou Fall et l’a condamné à un an d’emprisonnement dont six mois assortis de sursis. Le tribunal l’a également condamné à payer 2 850 000 francs guinéens à la partie civile, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Dans cette affaire, Mohamed Touré est détenu depuis le 14 octobre dernier à la maison centrale de Conakry pour les faits de vol qui lui sont reprochés par Oumou Fall. Cette dernière l’accuse d’avoir soustrait frauduleusement son téléphone et son argent. Des accusations que le prévenu a toujours rejetées partiellement. Et, à l’ouverture de son procès ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Dixinn, il est resté dans cette logique de négation partielle des faits.

« J’ai l’habitude de venir me recréer dans ce bar. Et, elle (Oumou Fall) vend à côté. Donc, un jour, je suis venu acheter la cigarette chez elle, elle m’a confié son téléphone et elle est partie me laisser à sa place en me disant qu’elle arrive sous peu. Mais, j’ai attendu longtemps, elle n’est pas venue. Moi aussi j’ai quitté les lieux avec son téléphone. Donc, je reconnais que j’ai pris son téléphone ; mais, pas son argent », a dit Mohamed Touré à la barre.

Pourtant, la plaignante Oumou Fall est formelle sur le fait que Mohamed Touré lui a aussi volé de l’argent, en plus du téléphone.

« Ce jour, la tête me faisait mal. J’ai mis mes marchandises, mon téléphone et une somme de 1 350 000 francs guinéens dans un seau. Mais, je ne l’ai pas retrouvé ce jour. C’est trois semaines après que je l’ai interpellé à la Belle vue dans un bar », a indiqué Oumou Fall, avant de réclamer son téléphone (d’une valeur de 1 500 000 francs guinéens) et son argent (1 350 000 francs guinéens) volés.

Dans ses réquisitions, le procureur Daye Mara a demandé au tribunal de retenir Mohamed Touré dans les liens de la prévention pour vol et de le condamner à un an d’emprisonnement.

Et, dans sa décision, le tribunal a condamné Mohamed Touré à un an de prison dont six mois assortis de sursis et au paiement intégral des réclamations de la partie civile (estimées 2 850 000 francs guinéens).

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS