Vol à main armée : Ibrahima Sory Kourouma et Cie font 7 ans de prison avant d’être jugés

En prison depuis le 25 novembre 2014 à la maison centrale de Conakry, Ibrahima Sory Kourouma, Abdoul Aziz Yattara et Dady Camara viennent d’être présentés au tribunal criminel de Dixinn où leur procès s’est ouvert hier, lundi 08 novembre 2021. Ils sont poursuivis devant cette juridiction de première instance pour « association de malfaiteurs, vol à main armée, coups et blessures volontaires et menaces » sur la personne de Saïdou Sidibé. Mais, les accusés ont toujours réfuté les faits portés contre eux dans cette affaire, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans ce dossier, il est reproché à Ibrahima Sory Kourouma, Abdoul Aziz Yattara et Dady Camara d’avoir utilisé des armes blanches (ciseaux et couteaux) pour agresser Saïdou Sidibé et lui retirer son sac contenant 4 150 000 francs guinéens. Les faits se sont produits en novembre 2014 à Dixinn Gare (dans la commune de Dixinn). Et, au cours de cette agression, les accusés auraient administrés des « violents coups » à Saïdou Sidibé. Des coups qui ont entrainé « une incapacité de travail de 25 jours ». Ils ont été arrêtés et jetés en prison à la maison centrale de Conakry. Leur détention provisoire a duré sept (7) ans avant que le parquet ne décide de les présenter ce lundi devant le tribunal criminel pour y être jugés.

A l’ouverture de leur procès, les trois accusés (Ibrahima Sory Kourouma, Abdoul Aziz Yattara et Dady Camara) ont tous plaidé non coupable des charges articulées à leur encontre. Ils ont nié en bloc avoir pris part à l’agression de Saïdou Sidibé à Dixinn Gare et ont clamé leur innocence dans cette affaire.

« Je ne connais rien dans cette affaire. C’est un voisin qui m’a indexé.  Il m’a dit que si ce n’est pas moi qui ai fait ça (agresser Saïdou Sidibé), je connais les personnes qui l’ont fait. On m’a fait arrêter la nuit, à 22 heures, alors que je revenais de chez ma maman. Dès que je suis venu sur les lieux où il y a eu l’attaque, j’ai trouvé un grand attroupement. Les gens ont commencé à m’indexer en disant que c’est lui, c’est lui. Ils m’ont dit de faire sortir les gens qui ont agressé monsieur Saïdou et retiré le sac. Ils ont dit que si ce n’est pas moi qui ai fait cet acte, je dois connaître les personnes qui l’ont fait. On m’a arrêté et envoyé au commissariat, avant de me déposer à la maison centrale. La victime, monsieur Saïdou Sidibé, nous sommes des voisins. On a grandi ensemble dans le quartier. Donc, ce n’est pas moi qui l’ai agressé. Et, je ne connais pas les personnes qui l’ont agressé. Mes deux co-accusés qui sont là, je les ai connus au commissariat », a expliqué Ibrahima Sory Kourouma.

Abondant dans le même sens, Dady Camara a laissé entendre que c’est un hôpital qu’il a été arrêté par un groupe de jeunes qui menaçaient de le brûler vif. Mais, il jure ne rien connaitre dans l’affaire d’agression qu’on essaie de lui coller à la peau.

« Moi j’étais parti accompagner le vieux Agna Oury Diallo à l’hôpital.  Je suis revenu du travail, j’ai trouvé que ce vieux est gravement blessé à la main. Donc, je l’ai accompagné à l’hôpital. Et, c’est dans cet hôpital qu’un groupe de jeunes est venu s’attaquer à moi en disant qu’ils vont me brûler. Ils avaient de l’essence dans un bidon. Ils ont dit que je fais parti du groupe qui a agressé, la veille, monsieur Saïdou Sidibé. Mais, je n’ai pas agressé ce monsieur. Ça, ce n’est pas mon travail. Depuis que je suis né, je n’ai pas mis mon pied dans cet endroit où il y a eu cette attaque contre monsieur Saïdou. Et, les deux personnes là (ses co-accusés), je ne les ai jamais connus auparavant. Moi, c’est seulement en 2010 que je me suis bagarré avec un ami, je l’ai blessé et on m’a mis en prison pendant 6 mois pour coups et blessures volontaires. A part ça, je n’ai jamais agressé quelqu’un », s’est-il défendu devant le tribunal.

Finalement, le tribunal a renvoyé l’audience au 22 novembre prochain pour la suite des débats dans cette affaire.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS