Dr Alpha Abdoulaye sur la rencontre avec le MATD : « ils ont pris le temps de nous expliquer nos préoccupations »

Dr Alpha Abdoulaye Diallo, vice-président du CNOSCG

Dr Alpha Abdoulaye Diallo, vice-président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG) a exprimé un sentiment de satisfaction après la rencontre entre les organisations de la société civile et le secrétaire général du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Rencontre tenue ce mercredi, 10 novembre 2021, dans le cadre des concertations engagées par les autorités sur le processus de désignation des membres du conseil national de la transition (CNT). Toutefois, l’activiste de la société civile souligne qu’il y a des préoccupations qui ne sont pas résolues. C’est pourquoi, il invite les entités concernées à mener des concertations à l’interne pour trouver des solutions à leurs difficultés et éviter des frustrations.

« Après la publication du communiqué par rapport à la mise en place du CNT, il y a eu beaucoup d’interrogations. Donc, cette démarche du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation était importante pour que les différents acteurs puissent poser des questions par rapport à la procédure relative au dépôt des candidatures, mais aussi la démarche de concertation à l’intérieur des corporations pour que véritablement, notre CNT soit doté de personnes compétentes, de personnes de probité morale irréprochable, pour pouvoir aider cette transition à construire des bases solides et aussi de se munir de textes législatifs capables de sortir notre pays de cette transition de manière transparente et de manière unitaire.

Mais aussi, que la transition puisse poser un soubassement solide pour un décollage du pays. La rencontre n’a pas duré mais quand même, les cadres du ministère se sont vraiment prêtés au jeu de questions/réponses. Vu l’impératif du temps, toutes les questions n’ont pas été posées, mais je pense que ça va se compléter avec les autres organisations qui vont venir. En tout cas, ils ont pris le temps de nous expliquer toutes nos préoccupations et les détails par rapport au processus de dépôt, mais aussi les attentes du ministère vis-à-vis des différentes corporations.

Les dossiers à fournir ont constitué une question principale lors de ce débat, parce que vous savez, s’il faut déposer un casier judiciaire, il faut aller là où tu es né. C’est des situations que les participants ont posées à l’équipe du MATD, mais nous pensons qu’ils restent figés sur les procédures. Donc, il est important à l’intérieur des organisations qu’il y ait des concertations pour éviter véritablement des frustrations des uns et des autres », conseille le vice-président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG).

Mamadou Yaya Petel Diallo pour Guineematin.com 

Tel: 622 67 36 81

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS