Me Hamidou Barry après la rencontre avec les autorités du MATD : « ça ne sert à rien de se faire la guerre »

Me Hamidou Barry, membre du bureau de l’OGDH

Comme annoncé précédemment, les autorités du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD) ont conféré au palais du peuple ce mercredi, 10 novembre 2021, avec certaines structures concernées par la composition du Conseil National de la Transition (CNT). Et, selon les informations confiées à Guineematin.com, les échanges entre les deux parties ont essentiellement portés sur des « éclaircissements » des zones d’ombres qui subsistent encore sur le processus de désignation des personnes qui vont siéger au CNT.

Au sortir de la rencontre, Me Hamidou Barry, membre du bureau de l’OGDH (organisation guinéenne de défense des droits de l’Homme), a salué des « échanges fructueux et pédagogiques ». Il a également invité les ONGs de défense des droits humains à se défaire des guéguerres internes et de l’exclusion dans le choix de leurs représentants au CNT.

« Ce que j’ai salué, la condition essentielle pour être au CNT c’est la compétence, la crédibilité, la moralité des personnes qui doivent venir au CNT et les pièces à fournir (agrément, procès verbaux, CV). C’est un acte que nous saluons, parce que c’est pédagogique. Il nous a expliqué comment ça va se passer, où on va déposer et surtout il nous a demandé qu’on trouve un consensus pour désigner nos représentants. Ce qui est important aussi, ce qu’il ne faut exclure personne dans ce processus en tant qu’organisation de défense des droits de l’Homme. Toutes les organisations de défense des droits l’Homme sont intéressées pour qu’il y ait leurs représentants au niveau du CNT, parce qu’il n’y a pas une structure qui est privilégiée par rapport à une autre. C’est un décret du président de la transition qui va valider les 81 conseillers qui seront retenus. Donc, ça ne sert à rien de se faire la guerre. D’ailleurs, il nous a conseillé d’éviter les querelles intestines inutiles. Les structures doivent désigner des personnes compétentes, crédibles. N’importe qui ne doit pas être au CNT », a dit Me Hamidou Barry.

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 669681561

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS