Incendie dans une maison à Kissosso : « tout a été consumé », se lamente la victime

Les faits se sont produits hier, jeudi 11 novembre 2021, à Kissosso-Plateau (dans la commune de Matoto), en haute banlieue de Conakry. Et, c’est un bâtiment de trois pièces, appartenant à un ancien chauffeur du ministère de la santé, qui a été calciné par les puissantes flammes dont l’origine serait un court-circuit. L’incendie a duré environ une heure, mais il n’a causé aucune perte en vie humaine. Cependant, d’importants dégâts matériels y ont été enregistrés. « Tout le contenu de la maison est parti en fumée », en dépit des efforts des sapeurs-pompiers pour circonscrire les flammes.

Selon les informations confiées à un reporter de Guineematin.com sur place ce vendredi, il n’y avait personne dans la maison lorsque l’incendie s’y est déclaré. Et, c’est surtout la forte mobilisation des habitants du quartier qui a permis de limiter les dégâts dans cette concession d’Abdoulaye Diallo, chauffeur à la retraite depuis 7 ans.

Abdoulaye Diallo, victime

« Hier matin, à 9 heures, il y a eu un court-circuit chez moi pendant que le bâtiment était fermé. Ma femme était allée au marché. Ce sont les voisins qui habitent dans les annexes, dans la même cour, qui ont constaté les flammes dans le grand bâtiment. Ils ont aussitôt crié au secours. C’est ainsi que les voisins du quartier sont sortis de partout pour aider à éteindre le feu. Entretemps, on avait appelé les sapeurs-pompiers de la société TOPAZ, ils ont envoyé trois citernes à eau pour maîtriser le feu. Mais, bien avant, il y a eu une forte mobilisation de la part des voisins. C’est ce qui a fait que l’armoire et le lit de ma chambre ont été sauvés. Les flammes ont duré une heure avant d’être maîtrisées par les agents de la protection civile. Personnellement, j’étais en route pour la ville. C’est juste au niveau de Kipé que la femme m’a appelé pour me dire que la maison a pris feu. Automatiquement, j’ai rebroussé chemin. Et, à mon arrivée, j’ai trouvé un monde fou dans ma cour et les trois camions citerne étaient déjà sur place », a expliqué maître Abdoulaye Diallo, la victime.

Devant ces innombrables dégâts causés par cet incendie sur sa maison, ce fonctionnaire à la retraite implore l’aide de l’Etat et des personnes de bonne volonté pour lui permettre de se refaire un toit.

« Dieu merci il n’y a pas eu perte en vie humaine, mais les dégâts matériels sont énormes. Tout est parti en fumée tel que : les meubles, les matelas, la télévision, le fauteuil, plafond, les feuilles de tôle etc. Tout a été consumé. Le feu a commencé au niveau du compteur de la maison qui est fixé dehors… Ça fait 7 ans que je suis à la retraite. Je lance un appel à l’État et à toutes les personnes de bonne volonté de me venir en aide, parce que je ne travaille pas actuellement », a dit maître Abdoulaye Diallo.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS