Me Mohamed Sampil installé à la tête de l’AJE : « je suis partisan de la gestion axé sur les résultats »

 

Nommé mercredi dernier à la tête de l’Agence Judiciaire de l’Etat, Me Mohamed Sampil, avocat au barreau de Guinée, a été installé hier, jeudi 11 novembre 2021, dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie, présidée par le ministre secrétaire général à la présidence de la République, a connu une forte mobilisation de la famille judiciaire (avocats, huissiers). Et, le nouvel agent judiciaire de l’Etat a mis cette occasion à profit pour réitérer son engagement à jouer sa partition dans l’édification de cette Guinée nouvelle que tout le monde appelle de tout cœur. Me Mohamed Sampil a aussi prévenu ses nouveaux collaborateurs sur sa détermination à récompenser chacun sur la base du résultat, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché à cette cérémonie.

En procédant à l’installation du nouveau patron de l’agence judiciaire de l’Etat, le colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la présidence de la République, a dit qu’il faut de la volonté et de la détermination pour aller de l’avant dans ce vaste chantier qui vient de lui être confié.

colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la présidence de la République

« Inutile de rappeler que l’heure n’est pas aux discours, mais plutôt à l’action… En tant qu’agent judiciaire, vous êtes le représentant de l’Etat devant toutes les juridictions. Vous disposez également d’un mandat légal de représentation en justice. Vous savez donc que le chantier est vaste. Mais, seules la volonté et la détermination permettront d’aller de l’avant. Je souhaite vivement que vous les ayez. Pour la réussite de votre mission, je vais vous rassurer, vous avez le soutien et l’accompagnement du président de la transition… Plaise à Dieu de vous éclairer pour que l’idéal de faire la justice la boussole qui éclairera chaque guinéen soit une réalité », a dit le colonel Amara Camara.

Dans son allocution de circonstance, Me Mohamed Sampil s’est engagé à jouer pleinement sa partition dans l’édification de cette Guinée que tout le monde ambitionne de voir. Il a aussi appelé ses nouveaux collaborateurs à une « rénovation mentale » pour atteindre les résultats escomptés.

Maître Mohamed Sampil, agent judiciaire de l’État

« L’ampleur de la tâche qui nous attend dans cette nouvelle Guinée nous interpellent tous dans les domaines qui sont les nôtres. C’est pourquoi, je m’engage à jouer pleinement ma partition dans ce vaste chantier de la République. C’est le lieu d’en appeler à l’esprit patriotique et à une rénovation mentale de tous les cadres de ce service que j’ai l’honneur de diriger et à qui je tends une main sincère et fraternelle. Sans tarder, je les inviterai, après mon installation, à l’établissement d’un état des lieux exhaustif des créances de l’Etat pour que nous nous mettions très rapidement au travail qui nous ait assigné par le chef de l’Etat qui accorde, dans le contexte actuel de notre pays, une importance particulière à l’agence judiciaire de l’Etat. Il me l’a dit de vive voix avant de me donner des instructions fermes à l’effet de travailler sans relâche au recouvrement de toutes les créances de l’Etat tant en Guinée qu’à l’étranger. Mais, aussi, de faire en sorte que toutes les personnes physiques ou morales,  créancières de l’Etat et détentrices de décision de justice passée en force de chose jugée, puissent entrer en possession de leurs avoirs. Bien sûr, en fonction des possibilités financières des pouvoirs publics. C’est le lieu également d’indiquer à mes collaborateurs que je suis partisan de la gestion axé sur les résultats. C’est autant dire que le mérite sera récompensé et la contre-performance le sera également. Par conséquent, je leur demande de s’engager à mes côtés dans l’intérêt supérieur de la République », a dit Me Mohamed Sampil.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS